Dimanche 11 juin 2006

Quatrième de couverture : Fruit du hasard ou du destin, une pierre étrange et belle, née d'un fragment d'étoile, s'est fracassée sur Terre, il y a des millions d'années.
De la taille et de la forme parfaite d'un oeuf, transparente comme le diamant, elle est d'un bleu aussi profond que le ciel dont elle est originaire.
De l'Afrique des âges lointains à la vallée du Jourdain, de la Rome impériale à l'Angleterre médéviale, de l'Allemagne du XVIIIe aux Antilles coloniales, de la conquète de l'Ouest américain à nos jours, elle va, en changeant de mains, transformer l'existence de tous ceux qui la possèdent ou la croisent de près ou de loin.
Où se trouve-t-elle aujourd'hui, cette pierre éternelle ? A vous de le découvrir...

Mon avis : un roman qui se lit facilement (trop peut-être ?), la Pierre est un prétexte pour nous faire traverser l'histoire du monde, j'ai trouvé ça intéressant comme concept. Bon, le style un peu simple, dans certaines histoires, on tombe un peu dans le mélo, mais la plupart sont tout de même très bien ^^ et comme les histoires se déroulent dans des cadres très variés, cela procure une bonne évasion. Un livre divertissant à lire sur la plage (lol, c'est bien quelque chose que je n'ai jamais fait)

Jeudi 22 juin 2006

Résumé : Julien Céranot alias Cyrano Junior a un grand nez, des tas de malheurs et beaucoup d'humour... Son meilleur ami s'appelle Christian Neuville et tous deux tombent amoureux de la jolie Rose-Anne. Comme Julien connaît par coeur la pièce d'Edmond Rostand, il devine que les choses ne vont pas être simples pour lui...

Mon avis : un livre pour enfants que j'ai lu il y a des années, et qui m'a laissé de très bons souvenirs... je n'ai pas encore lu la pièce d'Edmond Rostand donc je ne peux pas vraiment juger des différences, mais en gros, c'est l'histoire de Cyrano de Bergerac mais de nos jours et avec des gosses ! ^_^

Jeudi 22 juin 2006

Petit roman policier de 187 pages (1976)

Quatrième de couverture : Ces deux filles, que sont-elles devenues ? Pourquoi ne les a-t-on pas vue repartir de la maison solitaire ? Quel mystère cache la vieille dame en noir ?
Isabelle se retourne d'un bloc en étouffant un cri de terreur. Le muffle énorme du danois essaie de s'insinuer entre les barreaux de la fenêtre. Ses babines rouges et noires sonr dégoulinantes de bave qui coule sur ses poils courts. Ses oreilles sont dressées. Son dos est hérissé comme une brosse dure. Ses yeux flamboient dans la pénombre.
Il aboie frénétiquement, comme tous les chiens de l'enfer.

Mon avis : tout d'abord je tiens à préciser que la quatrième de couverture, et même le titre, sont peu réprésentatifs du vrai contenu du livre, qui n'a rien du roman d'horreur. En fait l'histoire c'est ça : une fille paumée se fait héberger quelques jours chez une vieille dame en espérant qu'elle pourra lui voler son argent, mais la vieille dame a un chien méchant et n'est peut-être pas si naïve que ça... il y a un certains suspense, mais le style n'a rien d'extraordinaire, pas plus l'intrigue qui est assez simple. Seule la fin, assez touchante, réserve une petite surprise au lecteur, mais elle est un peu trop mélodramatique à mon goût ^^ ... une petite lecture pour passer le temps, sans plus !

Jeudi 22 juin 2006

Quatrième de couverture : C'est l'histoire, dans l'Amérique de 1970, de deux êtres jeunes, véritablement unis "pour le meilleur et pour le pire". Olivier Barret IV et Jenny Cavilleri se sont rencontrés à l'Université. Il était riche, elle était pauvre. Il jouait au hockey sur glace dans l'équipe de Harvard, elle jouait au piano à la Bach Society. Ils se sont aimés. Ils se sont mariés. Ils avaient décidé d'appeler leur premier enfant Bozo...

Mon avis : l'histoire peut paraître banale mais il y a un cadre socio-culturel intéressant (les différences entre les classes sociales, l'Université etc) c'est drôle et spirituel, avec des personnages qui ont une personnalité bien affirmée...

...et puis SURTOUT c'est beau et ça fait pleurer dans les chaumières... je m'étais promis de rester de glace, étant donné que je connaissais déjà la fin avant d'avoir commencé le bouquin, mais ça touche la corde sensible, et je me retrouve à appeler mon petit ami dès que j'ai fini le livre pour m'assurer de sa bonne santé -_-' (veuillez pardonner cette légère digression autobiographique, lol)... non mais vraiment... QUI n'a pas pleuré en lisant ce livre ? (Adélie c'est pas à toi que je pose la question !) Il ne me reste plus qu'à voir le film...

Fabien vient ce week-end *_*

Vendredi 23 juin 2006

Résumé : Zorbas le chat grand noir et gros a promis à la mouette qui est venue mourir sur son balcon de couver son dernier ½uf, de protéger le poussin et de lui apprendre à voler. Tous les chats du port de Hambourg vont se mobiliser pour l'aider à tenir ces promesses insolites. À travers les aventures rocambolesques et drôles de Zorbas et Afortunada, on découvre la solidarité, la tendresse, la nature et la poésie.

Mon avis : un livre que j'ai lu de nombreuses fois dans mon enfance (étonnant que je ne l'aie pas mis sur ce blog plus tôt !) et que j'ai vraiment adoré, c'est vraiment drôle et poétique ^^ convient très vient aux enfants d'environ 10 ans, mais on peut aussi le lire plus tard :p

Info : ce livre a été adapté en dessin animé. Quelqu'un l'a-t-il vu ? Je serai contente de recueillir des avis !

Mardi 27 juin 2006

Quatrième de couverture : Peter Pan est un petit garçon bien étrange. Il est vêtu de feuilles, ne connaît pas son âge, et ignore ce qu'est un baiser. Wendy est intriguée par ce petit bonhomme qui lui rend visite la nuit, accompagné d'une lumière tintinnabulante nommée Clochette. D'où vient-il donc ? Je me suis enfui le jour de ma naissance, répond Peter Pan. " Je ne veux pas devenir un adulte, alors depuis, je vis au pays des fées. Sais-tu d'où viennent les fées ? Lorsque le premier de tous les bébés se mit à rire pour la première fois, son rire se brisa en milliers de morceaux, et chaque morceau devint une fée. " Wendy et ses deux frères, John et Michael, n'hésiteront pas bien longtemps à suivre Peter Pan et Clochette sur l'Ile merveilleuse, au pays de l'Imaginaire.

Mon avis :
Très loin du dessin animé de Disney, un livre fantastique et plein de fantaisie où le narrateur ne cesse de prendre le lecteur à témoin, ce qui est plutôt sympathique... il y a d'intéressantes réflexions, et on se rend compte que Peter Pan n'est pas toujours le personnage heureux et parfait qu'on imaginait. Et j'ai trouvé la fin un peu triste... ce livre est un hymne à l'enfance, mais parfois, il en fait aussi la critique... moins gai que ce à quoi je m'attendais, mais très très bien quand même ^^ !

Mercredi 28 juin 2006

Quatrième de couverture : " C'est un roc !... c'est un pic ! c'est un cap ! Que dis-je, c'est un cap ? C'est une péninsule ! " La scène se passe en 1640. Provoqué par un fâcheux, Cyrano se moque. De lui-même et de son nez, objet de sa disgrâce. Séduire Roxane ? Il n'ose y songer. Mais puisqu'elle aime Christian, un cadet de Gascogne qui brille plus par son apparence que par ses reparties, pourquoi ne pas tenter une expérience ? " Je serai ton esprit, tu seras ma beauté, dit Cyrano à son rival. Tu marcheras, j'irai dans l'ombre à ton côté. " Jeu étrange et dangereux. Christian ne s'y trompe pas. A travers lui, la belle en aime en fait un autre... Mais Cyrano, s'il entrevoit le bonheur un instant, ne peut oublier son physique ingrat... Un drame qui tourne au tragique... Et pourtant quel panache dans cet impossible amour...

Mon avis : Je regrette de ne pas l'avoir lu plus tôt ! J'adore !!! C'est bien plus facile à lire que ce à quoi je m'attendais, c'est amusant, il y a de l'action, les personnages sont superbes et j'ai même versé une petite larme à la fin ^^'... cette histoire d'amour impossible est vraiment très forte, on ne peut pas passer à côté ! MAGNIFIQUE !!!

Note : La couverture de mon édition est une photo extraite d'une adaptation cinématographique avec Gérard Depardieu dans le rôle principal... L'avez-vous vue ? Qu'en avez-vous pensé ? Ou en avez-vous vu d'autres ?

<< Page précédente | 1 | Page suivante >>

"La lecture, charmant oubli de vous-mêmes et de la vie." Rivarol

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast