Mercredi 8 février 2006

Résumé : Soit un groupe d'enfants, de six à treize ans, que l'on isole sur une île déserte. Qu'advient-il d'eux après quelques mois ? William Golding tente l'expérience. Après les excitantes excursions et parties de baignade, il faut élire un chef. Ce sera Ralph, qui croit encore à la nécessité des lois pour survivre. Mais il a un rival, le chasseur Jack, qui, lui, s'exalte d'être enfin libre de toute autorité. Cette première division clanique n'est pas loin de reproduire un schéma social ancestral. S'ensuivent des comportements qui boudent peu à peu la civilisation et à travers lesquels les rituels immémoriaux le disputent à une sauvagerie d'une violence sans limites.

Dès Sa Majesté des Mouches (1954), porté à l'écran par Peter Brook (1963), apparaît l'obsession de William Golding : l'homme est foncièrement mauvais. Le monde est porteur d'une cruauté sans faille dans laquelle chacun se fourvoie et finit par périr.


Mon avis : très bon livre... aime bien l'idée de départ.
Ai eu du mal cependant à entrer dans le livre au début, pas de coup de foudre pour le style... mais le livre se rattrape par la suite ! A la fin, le suspense et l'horreur sont carrément intenables... un livre court, efficace et flippant.

Samedi 11 février 2006

Un livre de génie... un concentré de merveilles. JE VOUS LE CONSEILLE VIVEMENT !!!!


Résumé : Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, " ville des prodiges " marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y " adopter " un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets " enterrés dans l'âme de la ville " : L'Ombre du Vent. Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie.

Mon avis : livre conseillé par ma bien-aimée prof d'espagnol, et je ne l'en remercierai jamais assez :D Tout est parfait dans les moindres détails, ce livre est très riche, avec beaucoup de personnages qui ont tous leur intérêt. L'histoire - qui tourne autour d'un énigmatique auteur maudit - vous tiendra en haleine du début à la fin. J'ai enfin adoré le style, à la fois drôle, poétique et sage (on trouve plein d'aphorismes !) A LIRE ABSOLUMENT

Jeudi 16 février 2006

Résumé : Parti à la recherche d'un tableau mystérieux, Jonathan croise la route de Clara. Tous deux sont convaincus de s'être déjà rencontrés. Mais où et quand ? A Londres, il y a plus d'un siècle... Le quatrième roman de Marc Lévy entraîne ses lecteurs de Saint-Pétersbourg à Boston, de Londres à Florence et Paris, dans une histoire où amours et énigmes défient le temps.

Mon avis : une jolie histoire d'amour, bien ficelée, mais... je dois admettre que je suis déçue. Au début, j'ai eu un peu de mal à accrocher. J'ai trouvé les personnages sympathiques, mais pas époustouflants ni extrêmement attachants... l'histoire est très bien, et de plus en plus intéressante au fil des pages, mais je n'ai pas été absolument épatée ni émue comme je l'ai été pour les autres romans de cet auteur (sachant que je n'ai pas encore lu le dernier)
Dommage que ça m'ait laissé aussi froide... une bonne lecture, mais pas indispensable.

Dimanche 19 février 2006

Quatrième de couverture : " Ta saloperie de feu va vous éteindre tous, toi et ton espèce, et en un rien de temps, crois-moi ! Yah ! Je remonte sur mon arbre, cette fois tu as passé les bornes, Edouard, et rappelle-toi, le brontosaure aussi avait passé les bornes, où est-il à présent ? Back to the trees ! clama-t-il en cri de ralliement. Retour aux arbres ! "


Mon avis : Roman drôle et facile à lire qui raconte la vie d'une famille d'homo erectus : il y a bien sûr le père, Edouard, "hominien de génie", qui n'a qu'un objectif : faire évoluer l'espèce, et qui a chaque nouvelle invention déclame "Les possibilités sont prodigieuses !". Il y a l'oncle Vania, bien plus conservateur, et les enfants, par exemple Ernest, le narrateur, qui ont leurs propres idées... dans ce livre on assiste aux premiers pas de la cuisine, de la peinture, de l'élevage... de l'amour ? Et il y a plein de clin d'oeil qui renvoient à notre époque... un livre plaisant, et qui fait réfléchir. Mais au fait, pourquoi a-t-il mangé son père ? Ah ah ah... vous verrez ! :D

Lundi 20 février 2006

Quatrième de couverture : Enfermé dans la Grande Galerie du Louvre, Jacques Saunière n'a plus que quelques instants à vivre. Blessé mortellement, le conservateur en chef va emporter son secret avec lui. Il lui reste cependant un mince espoir de ne pas briser cette chaîne ininterrompue depuis des siècles. Mais il lui faut agir vite. Une seule personne au monde peut prendre la relève, décrypter le code et être traquée à son tour...
« Da Vinci Code est un livre envoûtant, idéal pour les passionnés d'histoire, les amateurs de conspirations, les mordus du mystère, pour tous ceux qui aiment les grands récits que l'on ne parvient pas à lâcher. J'ai adoré ce roman. »
Harlan Coben

Mon avis : Aaaaah ! ENFIN LU ! Des mois après l'avoir acheté, après avoir lu des avis très variés, je peux enfin vous affirmer que ce livre mérite sa médiatisation, je trouve ça vraiment GENIAL ! Quelle complexité mes enfants, quelle complexité ! *grand sourire* Un livre qu'on ne peut littéralement pas lâcher avant la fin (pour preuve, je l'ai commencé hier après-midi et je me suis couchée à trois heures et demie du matin... ça fait 740 pages tout de même !) Je ne peux pas vous en dire plus sans risquer de vous en dire trop... je suis assez tentée de jeter un oeil sur un "Da Vinci Code décrypté" pour mieux cerner certaines choses, mais je suis éblouie par... comment dire ? Lol, la pédagogie du narrateur qui parvient à rendre compréhensible au commun des mortels un truc très compliqué... n'ayez crainte, jetez-vous sur ce livre qui parle d'art, de religion, de meurtre, de secrets et de la qu.... mais chut !

<< Page précédente | 1 | Page suivante >>

"Pour savoir écrire, il faut avoir lu, et pour savoir lire, il faut savoir vivre.", Guy Debord

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast