Mercredi 4 juillet 2007

(roman paru en 1931)

Quatrième de couverture : Défi, réquisitoire, ce livre mondialement célèbre, chef d'oeuvre de la littérature d'anticipation, a fait d'Aldous Huxley l'un des témoins les plus lucides de notre temps.

Mon résumé :
dans cette société totalitaire, les gens sont répartis en castes créées scientifiquement (embryons modifiés), et conditionnés avant leur naissance à aimer la vie à laquelle on les a destinés. La devise de cette société qui se dit idéale ? "Communauté, identité, stabilité". Les notions de solitude, de famille, d'amour n'existent pas. Un impératif : le "bonheur", et tout ce qui pourrait l'entraver est aboli par les Administrateurs, et lorsque malgré tout les gens ont des soucis, ils se droguent tout simplement... Des rebelles, Bernard Marx, et le "Sauvage", tenteront bien de s'opposer à cette société sans libertés, mais en vain...

Mon avis : ce livre est tout à fait effrayant...après l'avoir lu je regarde la notion de bonheur avec un autre oeil ! Tous les progrès scientifiques décrits dans le livre font vraiment froid dans le dos quand on voit ce qu'ils permettent d'accomplir. Les personnages sont tous touchants, le style vraiment très bon, et j'ai beaucoup aimé les références continuelles à Shakespeare. A LIRE !

Vendredi 6 juillet 2007

Résumé : La nuit des enfants rois se déroule à toute allure, comme un merveilleux film, d'où l'on sort ébloui. Cela se passe, une nuit, dans Central Park, à New York : sept adolescents sont sauvagement agressés, battus, certains violés. Mais ces sept-là ne sont pas comme les autres : ce sont des enfants-génies. De l'horreur, ils vont tirer contre le monde une haine froide, mathématique, éternelle. Avec leur intelligence, ils volent, ils accumulent les crimes parfaits. Car ces sept-là ne sont pas sept : ils sont un. Ils sont un seul esprit, une seule volonté. Celui qui l'a compris, Jimbo Farrar, lutte contre eux de toutes ses forces. A moins qu'il ne soit de leur côté... Alors, s'ils étaient huit, le monde serait à eux et ce serait la nuit, la longue nuit, La Nuit des enfants rois.

Mon avis : très bon livre. Au début je trouvais le style un peu enfantin, mais mon jugement a rapidement évolué, et je ne rangerais pas ce livre exclusivement dans la case "romans pour ados". L'intrigue est ingénieuse et captivante, on se demande qui sont réellement ces enfants, jusqu'où ils iront, et on ne cesse de s'interroger sur la relation qui les unit au héros, Jimbo Farrar. Les crimes commis par ces enfants sont terribles, malsains, ne cessent de s'enchaîner, on se sent perpétuellement inquiet en lisant ce livre, qui nous montre aussi le pouvoirs des ordinateurs...(ce qui devrait ravir les scientifiques) ! J'ai aussi trouvé émouvant l'amour que Jimbo porte à sa femme Ann (et vice-versa).



Samedi 7 juillet 2007


Le LIVRE ECRIT PAR MES COPIIIINES XD

Résumé : L'Académie Française a perdu sa splendeur passée. Ils ne sont plus que sept, et voici que le gouvernement leur demande de laisser leur place à de nouveaux écrivains.

Ce changement brutal cache quelque chose... Les indices s'accumulent... Pourquoi, dès leur arrivée, tout semble-t-il si louche aux nouveaux académiciens ? Pourquoi retrouvent-ils leurs effets personnels dans des chambres flambant neuves, au sein même de l'Académie Française ?

La réponse au fil des pages du livre que vous tenez entre vos mains !

Mon avis :
Ce livre, écrit à quatorze mains, est absolument particulier pour moi, puisque je connais ses auteurs, considérant même plusieurs d'entre elles comme mes meilleures amies ! =)
Tiré à 100 exemplaires seulement, je suis donc extrêmement privilégiée en possédant un exemplaire de ce livre unique à mes yeux !

Bien sûr, si je dis que j'ai adoré, vous me répondrez que mon jugement est influencé par mon amitié envers les auteurs, et que donc je ne puis être objective. Qu'importe, j'ai adoré quand même. J'ai trouvé la lecture de cet ouvrage très amusante. J'aime beaucoup l'idée de départ pour commencer (des écrivains pas vraiment reconnus enfermés dans l'Académie Française avec pour mission d'écrire le Livre Parfait...), et puis je trouve que le mélange - entre différent styles, différentes personnalités - prend très bien. Le tout nous donne une oeuvre riche et intéressante ! Et puis, j'ai reconnu des aspects de la personnalité de mes amies à travers leur personnages, sensation extraordinaire que je n'ai jamais eue en lisant aucun livre (logique me direz-vous, je n'ai pas l'habitude de connaître personnellement les auteurs des livres que je dévore !)
En un mot, une lecture exceptionnelle pour moi =D

Samedi 7 juillet 2007

Mon résumé : Dans la ville antique d'Argos en Grèce, le roi Agamemnon est tué par Egisthe, l'amant de sa femme Clytemnestre, et ce dernier monte sur le trône à sa place. La fille d'Agamemnon, Electre, est abaissée au rang de servante tandis que son frère, Oreste, est mis à mort alors qu'il n'est qu'un enfant. Mais les bourreaux ont pitié d'Oreste : l'enfant est abandonné et recueilli par des bourgeois Athéniens. Depuis l'assassinat d'Agamemnom, la ville d'Argos est envahie de mouches, symboles du remords, et toute la population repentante cherche à expier ce crime en faisant des offrandes à Jupiter. Mais 15 ans plus tard, Oreste revient dans sa ville natale...

Mon avis : Je suis tout simplement éblouie par cette pièce. Premièrement par l'intrigue, que j'ai trouvé passionnante (les histoires tirées de la mythologie gréco-romaine m'intéressent toujours beaucoup), jusqu'à la fin je me suis demandée comment allaient réagir les personnages. Ensuite par le style de Sartre, que je trouve particulièrement fort dans cette pièce. Enfin, par les réflexions présentes dans cette oeuvre : les notions de mort, de liberté, de solitude, de remords sont très bien exploitées, on retrouve une fois de plus les idées majeures de l'existentialisme : "L'homme est seul et sans excuses", "condamné à être libre..." Du grand Sartre, bravo !

Vendredi 20 juillet 2007

Résumé d'Amazon : Au petit jeu du libertinage, l'adorable Valmont et la délicieuse Madame de Merteuil se livrent à une compétition amicale et néanmoins acharnée : c'est à celui qui aura le plus de succès galants, et le moins de scrupules. Peu importent les sentiments, seule la jouissance compte. Les conquêtes se succèdent de part et d'autre, jusqu'à ce que Valmont rencontre la vertu incarnée : la présidente de Tourvel. Elle est belle, douce, mariée et chaste : en un mot, intouchable. Voilà une proie de choix pour Valmont : saura-t-il relever ce défi sans tomber dans les pièges de l'amour ? De lettre en lettre, les héros dévoilent leurs aventures, échangent leurs impressions et nous entraînent dans un tourbillon de plaisirs qui semble n'avoir pas de fin.
Ce sulfureux roman a longtemps été censuré, ce qui ne l'a pas empêché de fasciner des générations de lecteurs et, plus près de nous, de captiver bon nombre de cinéastes.

Mon avis : ce roman épistolaire est vraiment un chef d'oeuvre ! On ne s'ennuie pas une seconde grâce à cet enchaînement continuel de lettres ( toujours assez courtes), qui nous font aller d'un point de vue à l'autre, d'une intrigue à l'autre... j'ai suivi avec autant d'intérêt l'histoire d'amour des deux adolescents, Cécile de Volanges et le chevalier Danceny, odieusement manipulés par le Vicomte de Valmont et son amie Madame de Merteuil, que les stratagèmes de Valmont pour séduire la présidente de Tourvel... tous les personnages sont abjects, mais ils sont tellement humains malgré tout, et leur réflexions sur l'amour sont loin d'être démodées. On lit ce livre en étant à la fois ému, en colère, amusé ; enfin le style est MAGNIFIQUE, et on ne cesse de se demander comment tout cela va finir sans pouvoir le deviner. J'ai tout simplement adoré, et je vous le conseille vivement !

Samedi 21 juillet 2007









Aujourd'hui 21 juillet 2007
le septième et dernier tome de la saga Harry Potter
est sorti en version originale.

Je l'ai acheté cet après-midi mais
je veux finir de relire les tomes précédents
avant de lire ce dernier tome.

Je suis à la fois impatiente de connaître la fin
et triste que cela soit le dernier tome, alors
je vais prendre mon temps pour bien le savourer.
(merci de ne pas me laisser de spoilers
en commentaire, je vous en voudrais vraiment !)

A bientôt !



[EDIT] Je viens de finir ma relecture du 6ème tome,
je vais donc commencer le 7ème....

<< Page précédente | 1 | Page suivante >>

"Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe." Jules Renard

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast