Mercredi 9 septembre 2009

http://bouquins.cowblog.fr/images/livres/leroisemeurt.jpg~> CHALLENGE ABC 2009, lettre I - 21ème livre lu <~

Quatrième de couverture : Dès le lever du rideau, le Roi apprend qu'il va mourir. Avant qu'il n'accepte son sort, le spectateur rit, tremble, et pleure. Ionesco cherche à montrer l'homme ramené à sa condition fondamentale, c'est-à-dire l'homme face à l'angoisse de la mort. Le roi se meurt n'est pourtant pas une pièce triste. D'abord, parce que l'humour n'y est pas absent. Ensuite, et surtout, parce que Ionesco propose les remèdes pour sortir de la crise. Cette grande œuvre classique est une leçon de dignité devant le destin.

Mon avis : une pièce dans un style simple et fort, qui nous remet en tête le problème de la mort de différentes façons (je n'y pense pas tous les jours moi...), et le fait qu'il s'agisse de l'agonie d'un roi décrit comme tout-puissant donne un accent encore plus tragique à la pièce... au fur et à mesure de la pièce, on voit le roi dépérir en même temps que le reste du monde, on assiste à ses différentes réactions, et également aux réactions des deux reines si opposées. Dans cette pièce Ionesco nous montre l'absurdité de la vie causée par la mort, tout en montrant paradoxalement sa valeur... en ce qui concerne la forme, la pièce donne une impression de cohérence, elle est donc sans doute plus compréhensible que certaines de ses autres pièces (La Cantatrice Chauve par exemple) ; seuls quelques passages sont véritablement absurdes, et ils correspondent en général aux délires du roi.

Citation : "Pourquoi suis-je né si ce n'était pas pour toujours ?"
Par Arisu le Mercredi 9 septembre 2009
haaa ionesco...
sans aucun doute l'un de mes auteurs préférés =)
Par Raison-et-sentiments le Mercredi 9 septembre 2009
Je n'ai pas de livres de Ionesco chez moi et ça ne me tente pas plus que ça pour le moment.
Par versager le Jeudi 10 septembre 2009
Oui, une pièce géniale ! Et effectivement plus abordable que la Cantatrice Chauve.
Par Schneeweiss le Vendredi 11 septembre 2009
Merci pour ce billet intéressant. Ce livre m'attend patiemment dans ma bibliothèque. :)
Par Elora le Mercredi 23 septembre 2009
Arf ! Un mauvais souvenir de première...ce qui ne m'a pas empêché de continuer ma voie littéraire...
Par Devoir >Maison< le Mercredi 21 octobre 2009
Merci sa m'a bien aidé pour un commentaire j'avais besoin d'axes et grace a ton paragraphe je vois les choses au clair ;)
Par SaNd le Jeudi 27 octobre 2011
Une pièce également jouée sur scène et qu'on a massacré littéralement =S avec le recul ça fait sourire, mais sur le coup on a bien flippé !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2902509

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"Qui que vous soyez qui voulez cultiver, vivifier, édifier, attendrir, apaiser, mettez des livres partout." Victor Hugo

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast