Mardi 11 août 2009

http://bouquins.cowblog.fr/images/livres/jourssansfaim.jpgQuatrième de couverture / extrait : "Cela s'était fait progressivement. Pour en arriver là. Sans qu'elle s'en rende vraiment compte. Sans qu'elle puisse aller contre. Elle se souvient du regard des gens, de la peur dans leurs yeux. Elle se souvient de ce sentiment de puissance, qui repoussait toujours plus loin les limites du jeûne et de la souffrance. Les genoux qui se cognent, des journées entières sans s'asseoir. En manque, le corps vole au-dessus des trottoirs. Plus tard, les chutes dans la rue, dans le métro, et l'insomnie qui accompagne la faim qu'on ne sait plus reconnaître.
Et puis le froid est entré en elle, inimaginable. Ce froid qui lui disait qu'elle était arrivée au bout et qu'il fallait choisir entre vivre ou mourir."


Mon avis : Je commence à me demander pourquoi ça me passionne tellement, les livres qui parlent d'anorexie, je me demande si ça n'est pas un peu malsain, de s'intéresser autant à ça, pareil pour les livres qui parlent de la Seconde Guerre Mondiale, des camps...  mais est-ce le sujet de cet article ? Non. Alors passons.
J'aime décidément beaucoup le style de Delphine de Vigan, simple, mais captivant, à mes yeux en tout cas. Et ça m'a vraiment passionnée, de suivre la progression à l'hôpital de cette jeune fille, Laure, sa lente reprise de poids, ses amitiés avec d'autres malades, son "amour" pour son médecin... son envie de s'en sortir, mêlée à cette peur, cette impression dangereuse aussi, et qui existait aussi dans les autres livres parlant d'anorexie que j'ai lus (Petite, le Pavillon des enfants fous) cette impression dangereuse que la guérison correspond à un renoncement à un idéal....
Je me demande si ce livre est autobiographique, si cette dame à qui j'ai parlé au Salon du Livre, qui m'a tellement impressionnée que j'ai dû lui paraître ridicule, a vécu cela... ça n'a pas vraiment d'importance, de savoir si c'est autobiographique ou pas, mais je me le demande quand même...

Pour lire le premier chapitre, cliquer ici. (ce livre a d'abord été publié sous le pseudonyme de Lou Delvig)
Par exlibris le Mardi 25 août 2009
Coucou!! Ca fait plaisir de voir autant d'articles d'un coup!!
Est-ce que tu as lu Thornytorinx? de camille... je sais plus qui?
Je te le conseille, si tu aime le sujet.
Et je ne pense pas que ca soit malsain, au contraire. Il faut juste trouver ce qui t'attire. Moi aussi, je collectionne les livres sur les camps de concentration et toute cette époque hitlérienne, et je sais que je suis touché par ce malheur, ca me bouge à l'intérieur, et je veux comprendre philosophiquement parlant comment ca a pu se produire!
Par Raison-et-sentiments le Jeudi 27 août 2009
Moi aussi ce genre de livre me fascine alors pas de problème c'est normal ... je nai jamais lu celui-là mais je note. Sur le même sujet je te conseillerais l'excellent "Zouck" de Pierre Boterro (plus connu pour ses trilogies fantastiques dont Ewilan que je ne sais pas si tu as déjà eu l'occasion de lire) et égalemenr l'un de mes livres préférés "Ce matin j'ai décidé d'arrêter de manger" de Justine.
Par Ninidori le Mardi 10 novembre 2009
Je me suis demandé souvent la même question que toi. Je lis beaucoup de témoignages sur la drogue, les enfants etc etc. "Est-ce que cest malsaint?" Simple curiosité et de l'incompréhention.

Le note ce livre dans ma liste d'achats ^^
Par Raison-et-sentiments le Mercredi 20 janvier 2010
Je viens de le lire et j'ai vraiment beaucoup aimé ! Surtout à cause du style de l'auteure et la façon dont elle raconte cette histoire.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2889320

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"Dans l'excès du bonheur lire est bien difficile, cependant on s'ennuie à la longue si l'on ne lit pas." Stendhal

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast