Lundi 21 décembre 2009

http://bouquins.cowblog.fr/images/livres/unchantdenoel.jpg(titre original : A Christmas Carol, aussi traduit par : Un conte de Noël / Le drôle de Noël de Scrooge)

Résumé :
Le soir de Noël, un vieil homme égoïste et solitaire choisit de passer la soirée seul. Mais les esprits de Noël en ont décidé autrement. L'entraînant tour à tour dans son passé, son présent et son futur, les trois spectres lui montrent ce que sera son avenir s'il persiste à ignorer que le bonheur existe, même dans le quotidien le plus ordinaire.

Mon avis : je connaissais déjà cette histoire grâce à deux adaptations animées : Le Noël de Mickey (cliquez  pour voir en ligne la première partie, et la deuxième partie est ), mais surtout, un dessin animé peu connu (je crois me souvenir que l'animation n'était pas très fluide), Le Noël de Mr Scrooge, qui m'avait enchantée quand j'étais petite. Aujourd'hui, comme vous le savez certainement, Disney propose une nouvelle adaptation de ce conte, Le Drôle de Noël de Scrooge (que je n'ai pas eu l'occasion de voir), et je me suis souvenu à cette occasion qu'un conte de Dickens était à l'origine de ces différentes adaptations, et j'ai donc décidé de le lire enfin.

Cette lecture ne m'a pas vraiment surprise, les adaptations que j'ai vues sont assez fidèles au conte original il me semble (mais mes souvenirs sont quand même un peu flous)., et puis  on devine très rapidement quelle va être l'issue du conte. On peut peut-être reprocher à Dickens un goût pour le pathétique, que j'avais déjà moyennement apprécié dans Olivier Twist, ici les descriptions de la misère de certains personnages, et de leur bonté par contraste, m'ont paru exagérées, c'est vraiment plein de bons sentiments... Le fait que Mr Scrooge change radicalement son comportement en si peu de temps - dès l'arrivée du second spectre il est tout plein de bonne volonté - est peu crédible, mais je pense qu'il ne faut trop chercher de réalisme dans ce conte qui de toute façon s'inscrit dans le genre du fantastique, puisqu'il s'agit d'une histoire de fantômes. J'ai trouvé ce conte très bien écrit, le style est rendu vivant par de fréquentes adresses au lecteur, et les descriptions détaillées des situations m'ont bien plu. L'ensemble est bien mignon, quoique moralisateur -_- et me semble accessible à un public assez jeune (mais pas trop quand même), qui sera peut-être plus sensible que moi à l'"Esprit de Noël" que prône l'auteur dans ce conte ? (ouille, ça me vieillit de dire ça, mais c'est sans doute vrai malgré tout :/ !) Une petite lecture agréable pour moi, mais un peu décevante si je la compare à mon émerveillement  enfantin, la première fois que j'ai vu le premier dessin animé...

Note : Je me suis aperçu après avoir commencé ma lecture que ce livre était la lecture commune choisie pour le club de lecture de Livraddict. Vous pourrez donc dénicher sur le forum, dans la section Lectures communes, différents avis sur divers aspects de ce conte.
Par Raison-et-sentiments le Jeudi 24 décembre 2009
Je n'ai jamais vu le dessin-animé, enfin je ne m'en souviens pas, mais cette nouvelle me tentait bien. Si je la trouve d'occasion je n'hésiterais pas ^^ Bon noël à toi en passant =D
Par lancien le Vendredi 25 décembre 2009
Tu es une bonne critique. Je me rappelle avoir lu ce livre autrefois et je suis d'accord avec toi. Dickens est toujours moralisateur et ses récits sont des caricatures de la société, donc toujours un peu exagérés et mélo.
C'est "mignon" et je ne sais pas si mes "guenons " qui ne croient pas que le bonheur existe,comme Scrooge, changeraient d'avis après l'avoir lu.
Bon Noël à toi et grosses bises
Par MeL le Samedi 9 janvier 2010
Merci pour ce commentaire ! Bonne année ! :)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2945839

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"Le temps de lire, comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre." Daniel Pennac

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast