Samedi 27 février 2010

http://bouquins.cowblog.fr/images/livres/contesdepluieetdelune.jpgChallenge ABC 2010, 7ème livre lu ♦

Quatrième de couverture : Le meilleur ouvrage de l'écrivain classique japonais Ueda Akinari (1734-1809) est ce recueil des Contes de pluie et de lune. Dans ces histoires fantastiques, le lecteur verra se lever, agir et disparaître toutes les variétés de fantômes. Un mélange savoureux de magie, de poésie et de réalité fait revivre d'un seul coup l'univers familier et enchanté des Japonais d'autrefois.

Liste des contes : Shiramine - Le rendez-vous aux chrysanthèmes - la maison dans les roseaux - carpes telles qu'en songe... - Buppôsô - le chaudron de Kibitsu - l'impure passion d'un serpent - le capuchon bleu - controverse sur la misère et la fortune

Mon avis : comme l'indique la quatrième de couverture, ce recueil de neuf contes fantastiques est assez varié ; c'est surtout une immersion complète dans l'imaginaire du Japon du XVIIIème siècle, immersion qui serait assez difficile sans la préface (courte et intéressante, elle présente le contexte politique et littéraire du recueil, l'auteur et le genre des contes fantastiques japonais), les notes et les commentaires qui enrichissent cette édition. Les commentaires (deux-trois pages pour chaque conte) expliquent en détail les références culturelles dont regorgent les contes (références politiques, religieuses, littéraires...)

Je suis restée assez imperméable à trois de ces contes : "Shiramine", "Buppôsô" et "Controverse sur la misère et la fortune", les références à des personnages historiques et des théories philosophiques et religieuses sont très nombreuses, ces contes ont dû charmer les lecteurs de l'époque mais aujourd'hui c'est assez obscur pour un lecteur ignorant de toutes ces choses, les notes sont là pour nous aider à nous repérer mais du coup on doit sans cesse stopper notre lecture pour s'y reporter et c'est assez fastidieux ; dans ces trois contes l'auteur développe des réflexions au détriment de l'intrigue fantastique en elle-même, qui est du coup très réduite.

Je vous conseille cependant tous les autres contes ! On y trouve des fantômes de femmes démoniaques qui cherchent à se venger de l'inconstance des hommes, des moines devenus fous ou changés en poissons, des hommes capables de mourir au nom de l'honneur et de l'amitié... j'ai surtout apprécié les contes qui mettent en scène des femmes, mi-soumises, mi-diaboliques, j'ai trouvé ces contes fascinants... et il s'agit vraiment d'un genre fantastique différent de celui qu'on connaît en occident, les fantômes ne sont pas toujours forcément sources de terreur, les personnages croient souvent qu'il s'agit de farces de renards ou de blaireaux, ces contes nous donnent un bel aperçu des superstitions et des coutumes du Japon ancien... le dépaysement est à la fois spatial et temporel !
Par Raison-et-sentiments le Samedi 27 février 2010
Jamais entendu parler mais puisque j'aime le Japon je note ^^
Par Alice_ le Samedi 27 février 2010
Le titre me dit vaguement quelque chose, sans plus, mais il me tente bien ^^ * ajoute à sa liste *
En plus, les bouquins de cette collection sont toujours sacrément bien fichus.
Par purple velvet le Mercredi 14 juillet 2010
Je suppose que c'est de cet auteur que Mizoguchi a tiré son plus celèbre film " contes de la lune vague après la pluie" ou il est question de samouraï, de femme fantôme, etc.... je note le nom de l'auteur, ça me tente beaucoup de le lire :)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2971116

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"A quoi servent les livres s'ils ne ramènent pas vers la vie, s'ils ne parviennent pas à nous y faire boire avec plus d'avidité ?" Henry Miller

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast