Vendredi 10 juillet 2009

http://bouquins.cowblog.fr/images/livres/centansdesolitude.jpg~> CHALLENGE ABC 2009, lettre G - 8ème livre lu <~

Quatrième de couverture :
Une épopée vaste et multiple, un mythe haut en couleur plein de rêve et de réel. Histoire à la fois minutieuse et délirante d'une dynastie: la fondation, par l'ancêtre, d'un village sud-américain isolé du reste du monde ; les grandes heures marquées par la magie et l'alchimie ; la décadence ; le déluge et la mort des animaux. Ce roman proliférant, merveilleux et doré comme une enluminure, est à sa façon un Quichotte sud-américain: même sens de la parodie, même rage d'écrire, même fête cyclique des soleils et des mots.
Cent Ans de solitude
compte parmi les chefs d'oeuvre de la littérature mondiale du XXe siècle. L'auteur a obtenu le prix Nobel de littérature en 1982.

Mon avis : Whaouuh ! J'ai passé la journée avec ce bouquin et j'ai bien du mal à m'en sortir, tellement il nous plonge dans un univers différent du nôtre, et extrêmement riche, il se passe tellement de choses ! On suit la vie d'une famille pendant plus d'un siècle, on suit leur quotidien terrible et merveilleux dans ce village perdu qui ne cesse d'évoluer, j'ai été complètement fascinée par toutes ces histoires d'amour, de jalousie, de douleur... et tout comme les personnages, on a tendance à se perdre au milieu de tous ces gens qui ont des relations complexes et oublient eux-mêmes l'histoire de leurs ancêtres qui devient progressivement légendaire (et le fait qu'ils portent quasiment toujours les mêmes prénoms ne nous aide guère...)
Un livre qui décrit magnifiquement (c'est le style de Garcia Marquez, je vous rappelle, et ce sacré monsieur est en passe de devenir une de mes idoles !) l'influence de la marche du monde sur un groupe d'individus, qui montre que le temps détruit tout, ce livre est plein de morts, de vieux, d'oubli... Mon attention s'est un peu relâchée au moment où la guerre éclate, mais de nouveaux évènements m'ont vite happée de nouveau ! Mon avis va sans doute encore sembler excessif aux yeux de certains mais je tiens à me souvenir de mes impressions immédiates et là, plus d'une heure après l'avoir fini, je reste bouleversée et sans voix !

Extrait : "Etourdi par deux nostalgies qui se faisaient face comme des miroirs parallèles, il perdit son merveilleux sens de l'irréalité, au point qu'il finit par leur recommander à tous de quitter Macondo, d'oublier tout ce qu'il leur avait enseigné sur le monde et sur le coeur humain, d'envoyer chier Horace, et, en quelque endroit qu'il fussent, de toujours se rappeler que le passé n'était que mensonge, que la mémoire ne comportait pas de chemins de retour, que tout printemps révolu était irrécupérable et que l'amour le plus fou, le plus persistant, n'était de toute manière qu'une vérité de passade."

Par Dame-Meli le Vendredi 10 juillet 2009
Ce livre avait été une très bonne surprise pour moi aussi lorsque je l'avais lu pour un cours de première année de fac. Sans doute un de mes coups de coeur du programme ! ^^

Meli
Par dico--fantastique le Vendredi 10 juillet 2009
Whaaa!! Ca donne envie de le lire!! Le style de l'auteur à l'ai fantastique! =)
Par Ys le Vendredi 10 juillet 2009
Je devais avoir ton âge quand j'ai lu ce livre et j'étais émerveillée aussi. Ça m'a tellement marquée que je me souviens encore de ce nom : Jose Arcadio Buendia, des dizaines de Jose Arcadio Buendia, si nombreux que j'avais dû dessiner un arbre généalogique !
(quand on arrive sur ton blog, on voit d'abord les billets les plus anciens, ceux de 2005 : ça n'est pas très pratique...)
Par MeL le Vendredi 10 juillet 2009
Certains trouvent que cela n'est pas très pratique en effet, mais pour ma part je préfère l'ordre chronologique auquel je me suis complètement habituée (peut-être que ça changera, mais j'ai essayé l'autre sens et pour le moment je ne m'y fais vraiment pas). Cela dit, il suffit de cliquer sur "dernière page" dans la colonne de droite en haut pour arriver aux nouveautés, ou même de regarder simplement la liste des ""derniers articles" dans la colonne de gauche...
Par Raison-et-sentiments le Samedi 11 juillet 2009
(Je n'avais jamais pensé à cliquer sur "dernière page" ... =p)
Voir un livrede Garcia Marquez ici m'a fait pensé que j'avais "Chronique d'une mort annoncé" dans ma biliothèque et du coup je l'ai commencé et pour l'instant ça me plait pas mal! Je note celui-ci sur ma liste de livres à acheter!
Par exlibris le Lundi 13 juillet 2009
C'est drôle, je viens de finir de lire "Le papillon des étoiles" de Werber, et je pourrai en dire la même critique que toi :)

J'espère que tu vas bien, bon retour !!
Par MeL le Lundi 13 juillet 2009
ça fait bien plaisir, un commentaire de toi. Dis, quand reviendras-tu ?
Par bubblebook le Samedi 18 juillet 2009
Ce livre est génial. Je l'ai quitté il y a deux semaines et les Buendia me manquent !
Par todreamornottodream le Lundi 27 juillet 2009
Moi aussi je l'ai trouvé génial ce roman. Et j'aimais tellement la famille des Buendia que j'ai mis très longtemps à le lire, pour faire durer le plaisir.
Par B0uille le Mercredi 30 décembre 2009
J'ai adoré ce livre, lu très vite et presque déçue en le refermant de l'avoir si vite terminé =)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2874599

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois." Pierre Dumayet

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast