Samedi 24 novembre 2007

Quatrième de couverture : Le directeur a été très gentil avec moi le jour de mon embauche. J'ai eu la permission de gérer ma parfumerie toute seule. Ca marchait bien. Seulement, quand les premiers symptômes sont apparus, j'ai dû quitter la parfumerie. Ce n'était pas une histoire de décence ni rien : c'est juste que tout devenait trop compliqué. Heureusement, j'ai rencontré Edgar, et Edgar, comme vous le savez, est devenu président de la République. C'était moi, l'égérie d'Edgar. Mais personne ne m'a reconnue. J'avais trop changé. Est-ce que j'avais raté la chance de ma vie ? En tout cas, je ne comprenais toujours pas très bien ce qui m'arrivait. C'était surtout ce bleu sous le sein droit qui m'inquiétait...

Mon avis : la quatrième de couverture est très énigmatique, et je ne savais pas du tout à quoi m'attendre quand j'ai commencé ce livre... et j'ai été assez choquée ! Il s'agit en fait de l'histoire d'une femme paumée qui se prostitue (même si elle ne présente pas les choses comme ça) et qui progressivement se transforme en truie. Le roman est écrit à la 1ère personne et l'héroïne est terriblement naïve, mais au bout d'un moment le lecteur s'y attache, tout en la détestant à la fois... il y a des passages très crus, très gores, et tout cela est décrit de façon si peu humaine (c'est le cas de le dire) que parfois c'en est aberrant. Par ailleurs j'ai beaucoup aimé le style (quand l'héroïne sous forme de truie décrit un gland c'est limite si le lecteur n'en a pas aussi l'eau à la bouche lol). Cette lecture ne peut laisser personne indifférent je pense, on est à la fois dégoûté et captivé ! J'ai du interrompre ma lecture pour manger (une côte de porc en plus ^^) sans appétit et en ayant hâte de la reprendre... un livre donc décidément très inattendu qui m'a séduite par son originalité et son style.

Rencontre avec Marie Darrieussecq prévue à la fac de lettres d'Orléans mardi 27 novembre.
Par en-mon-parnasse le Samedi 24 novembre 2007
Certes, ca a l'air très original.Appétissant disons ^^
Par jailu le Lundi 26 novembre 2007
bah avec ta critique tu nous donnes envie de lire quand même, bon et puis ça m'intrigue cette histoire de truie et de gland!ptdr
Par karine le Samedi 1er décembre 2007
oui à lire alors
Par fandelecture06 le Mardi 4 décembre 2007
c'est vraiment bizarre comme livre... Mais c'est bien quand même !
Par unautremonde2 le Vendredi 22 février 2008
c'est impressionant comment le personnage principal change en fonction de la politique et de l'alienation (si je m'en souviens bien).. il faudrait peut etre que je le relise pour me remettre dans l'ambiance je l'ai lu jeune avec l'aide de ma mere pour la deuxieme comprehension (disons la proffondeur politique..).. un livre interessant cependant!lilou
Par pyroromaniac le Mercredi 28 mai 2008
voila voila, je les presque terminé...et merci beaucoup pour ton conseil. j'adore!!! la facon donc c'es écrit, les fois ou les chose ne sont po dites directemen c'es super kom facon décriture sa change!si gamais tu as encore un autre livre a me conseiler (le pavillon des enfants fou je compt le lire aussi mais avant g doi terminer un livre damélie ntohomb et la mécanique du coeur). et je te conseil maitenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi. de mathias malzieu alias le chanteur de dionysos. il est superbe, poétique et naif ds la facon d'écrire, très tim burtonien. c'est l'histoire de mathias qui a perdu sa mère. mais comment faire pour survivre à ça? heureusement que giant Jack est là pour l'aider, en lui donnant un morceu d'ombre magique!! :)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2833948

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"Lire, c'est voyager ; voyager, c'est lire." Victor Hugo

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast