Jeudi 6 novembre 2008

Mon avis : Quel livre étrange ! J'avoue qu'au début, j'ai vraiment été déconcertée. Le lecteur n'a aucun point de repères. Tropismes se compose de 24 parties tout à fait séparées les unes des autres, et sans lien (à chaque fois, on a affaire à des personnages, des lieux différents, enfin il me semble). Textes brefs s'enchaînent donc en donnant un ensemble décousu. On n'a aucune information concrète sur aucune chose, tout est très imagé, flou et à la fois précis, on se demande pendant un moment ce que l'on lit, et je me le demande encore, l'expression la plus appropriée que j'ai trouvé pour qualifier cet ouvrage unique serait peut-être "collection d'atmosphères." En l'espace de quelques paragraphes, l'auteur parvient à nous emmener dans un univers précis, un univers non identifié précisément, on n'a aucun nom, aucune action notable, seulement quelques gestes, quelques mots empruntés à un monde, ici nous rencontrons une femme maniaque et matérialiste qui houspille ses proches, là des femmes qui font du shopping, là encore, nous voyons un vieux couple qui entre dans un café... moments volés à des vies anonymes et banales que l'auteur nous offre, gratuitement, simplement peut-être pour nous faire saisir l'essence de toutes ces vies, furtivement. Un livre extraordinaire que j'ai hâte de m'acheter pour pouvoir le relire à mon aise.

" Tropisme : terme utilisé par Nathalie Sarraute pour désigner la succession des phénomènes psychiques qui glissent à la lisière de la conscience : "un foisonnement innombrable de sensations, d'images, de sentiments, de souvenirs, d'impulsions, de petits actes larvés qu'aucun langage intérieur n'exprime, qui se bousculent aux portes de la conscience." (L'Ere du soupçon)."
[ Source : Lexique des termes littéraires, Michel Jarrety ]


Par Maria le Vendredi 7 novembre 2008
J' ai bien envie de découvrir cette oeuvre. Il y a quelques années j' avais lu Enfance du même auteur, j' ai vu que tu l' as lu également et je suis plainement d' accord avec toi!! Carrément du même avis lol, j' espère que celui- ci me plaira lorsque je le lirais , un jour...http://songes-litteraires.over-blog.com
Par Some-people-say le Mercredi 15 avril 2009
Nathalie Sarraute ... Quelle auteure Dans ma collection bouquins j'ai : Disent les imbéciles, entre la vie et la mort, martereau, les fruits d'or, ici, et pour un oui ou pour un non (dernier que je te conseille de lire, très petit, que tu peux lire en deux heures environ. Il est splendide, et la préface aussi)Bonne continuation et merci pour ce blog !!
Par thepataplouf le Mercredi 15 avril 2009
J'étudie "Enfance" en ce moment en français. Nous parlons inévitablement des Tropismes, Sarraute les évoquant dans ses autres oeuvres. A chaque fois que ma prof en parle, j'ai l'impression que je dois lire ce livre. Ca doit paraître dingue, je l'avoue. En lisant ton avis, je me décide enfin à aller l'acheter. Demain je le commande, YEAH ! Merci ! ^^
Par lecturation le Jeudi 16 avril 2009
Oh ! Faut que je lise ce livre !On a étudié en dernier semestre des extraits de Solal d'Albert Cohen, de Tropismes, et de bien d'autres (m'en rappelle pu !) et donc il faudrait effectivement que je le lise.Et tout le cours portait justement sur ce tropisme, sur ce glissement de l'inconscient, enfin c'était vraiment très très intéressant tu t'en doutes^^
Par lildeelicious le Samedi 18 avril 2009
Collection d'atmosphères.. Tu viens de définir a merveille l'essence du Nouveau Roman, mouvement ou s'illustre Nathalie Sarraute.Merci pour ce blog, ce sera certainement mon unique commentaire, mais tu m'a rappelé des livres que j'avais oublié depuis trop longtemps, je crois que j'avais presque oublié combien j'aimais lire depuis un ou deux ans, si ce n'est les oeuvres intouchables et géniales qui nourissaient surtout mon égo. La magie opère très bien, les livres dont tu parle m'ont redonné un gout presque urgent de lire comme lorsque j'étais petite, et que j'avalais un bouquin par jour, ce pendant des années. Parfois on se demande ou trouver le bonheur, égaré(e) dans les angoisses et les dilemmes insolubles, oubliant qu'avec l'enfance la question ne se posait meme pas, elle était dans les livres. Ton blog rend hommage a la phrase de Renard, vraiment. Bonne continuation. =)
Par b0uquins le Samedi 18 avril 2009
Juste, merci =)
Par jess le Mardi 21 avril 2009
j'ai lu "enfance" de Nathalie Sarraute, dans le cadre de ma première L (qui m'a d'ailleurs rapporté un 16 à l'oral XD). J'ai beaucoup aimé, mais il est vrai qu'il manque quelques petites touches d'actions, dans le genre "nouveau roman" elle s'y glisse parfaitement ... ton article m'a donné envie de lire Tropismes, j'aime assez quand c'est décousu =)
Par croky2luxe le Jeudi 23 avril 2009
Eblouissant bien que très étranges, un peu du mal à rentrer deds au dbt certes, ms il suffit de s'accrocher un peu pr se mettre ds le bain, et là, quel plaisir :)
Par Anouchka_le_rat_de_bibliothèque le Mercredi 21 septembre 2011
J'ai lu plusieurs livres de Nathalie Sarraute, mais pas celui-là. Je pense depuis un moment à lire celui-là. Et ton article me renforce dans cette idée.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2834069

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"Lire, c'est voyager ; voyager, c'est lire." Victor Hugo

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast