Jeudi 31 juillet 2008

Quatrième de couverture : Manifeste exalté de l'impétueuse jeunesse, Les Souffrances du jeune Werther est le roman qui donna ses lettres de noblesse à Goethe. Le succès de cette oeuvre parue en 1774 fut étonnant pour l'époque et le personnage de Werther devint le symbole d'une génération entière. Quête d'absolu, transcendance de l'amour, lyrisme de la douleur... il s'agit bien là d'un des plus célèbres textes fondateurs du Romantisme. Werther, perché sur le pic solitaire de la passion qu'il éprouve pour Charlotte, est en proie au vertige. L'objet de son désir n'est autre que la fiancée de son meilleur ami, mais la pureté de son âme ne saurait tolérer l'idée même d'une trahison. Goethe ne se contente pas de mettre en scène un terrible dilemme, il livre une analyse extrêmement fine des tourments intérieurs de son personnage qui finira par se donner la mort. Mais le suicide de Werther n'est pas seulement la réaction suprême à un amour impossible, il résulte également d'un terrible constat d'échec : l'humain ne peut atteindre l'absolu, la souffrance est une fatalité à laquelle aucun être sensible ne peut se soustraire. Une ½uvre qui met en lumière la cruauté de l'existence, qui inflige à l'innocence son macabre cortège de désillusions.

Mon avis : J'avais peur de trouver le héros trop pathétique, j'avais peur d'être agacée par un excès d'hyperboles ; mais non, le héros est un jeune homme sympahique, sensible à la beauté de la nature et qui pense que l'on peut, par un effort de volonté, chasser sa mauvaise humeur, et ce n'est que très progressivement qu'il se laisse submerger par sa douleur, douleur bien compréhensible d'ailleurs... et le style est d'une poésie.... magnifique, il y a aussi beaucoup de réflexions intéressantes sur l'amour, la vie, le suicide, la tristesse.... génial ! Un roman (sous forme épistolaire, mais le correspondant ne répond jamais alors ces confidences font plus penser à un journal intime...) intense et merveilleux, qui se lit d'une traite.
Par Maria le Jeudi 31 juillet 2008
Très beau livre, je suis tout à fait d' accord avec toi!! moi j' ai une autre quatrième de couverture qui est très bien aussi.je me décide à t' écrire un commentaire aujourd' hui car je viens très souvent sur ton blog pour voir s' il y a des nouveautés. Je ne saurais pas dire comment je l' ai découvert, en tout cas il fait partie de mes favoris!!Bonne contiuation à ton blog , c'est ce que je te souhaite. A bientôt. désormais je commenterai plus souvent , enfin si ça ne te dérange pas^^Mariahttp://songes-litteraires.over-blog.com
Par w0rd-eateress le Dimanche 3 août 2008
il m'intéresse ^^
Par terre-de-livres le Dimanche 24 août 2008
Oh il faut AUSSI que je le lise >__
Par cultfascination le Mercredi 15 avril 2009
sa je lai lu o lycé et je men souvien lol le pov werther
Par Helle-Borus le Mercredi 15 avril 2009
je lis Faust, en allemand. C'est plus amusant, mais plus long....:(Tu va me dire, il y a la traduction de l'autre coté...Mais ca fait révisé cette belle langue!
Par satanass25 le Mercredi 15 avril 2009
je l'ai lu !! d'avantage pour impressionner ma prof de français et lui faire une fiche de lecture parfaite quelle me réclamait depuis longtemps !! après avoir étudier le romantisme, j'ai décider de me plonger dans la lecture de cet ouvrage et je fus étonné d'apprécier autre chose que du marc levy ou du maxime chattam !!c'est d'ailleurs pour cela que je passe sur ton blog et que je me permets de t'ajouter dans mes amisniveau lecture, je suis difficile, aimant les thrillers (maxime chattam à ses débuts) ou bien le style de marc levy (guillaume musso est à peu de chose pret identique) et récemment j'ai dévoré la saga fascination (il faut toujours écouter un littéraire lorsqu'il nous conseil sur des lectures !!) j'espère donc trouver des livres qui me plairont grâce à ton blog !! c'est bien sympa de faire tout ça pour ceux qui apprécient de bons romans aux émissions de télé souvent débiles...pour ma part, j'écris, enfin, des petites nou
Par Half-the-time le Jeudi 16 avril 2009
Livre vraiment bien, j'ai beaucoup aimé.Je l'ailu peut être en étant trop jeune encore... Mais ca m'a beaucoup plu, donc pourquoi pas? =)
Par graine-de-riz le Jeudi 16 avril 2009
J'ai étudié Les souffrances du jeune Werther en cours d'allemand pendant trois moins (je l'ai lu en allemand d'ailleurs), et c'est vraiment un livre incontournable surtout quand on est adolescent. C'est magnifiquement bien écrit et l'histoire est parfaitement construite. Tout simplement génial comme bouquin.
Par faut-eau-choco le Samedi 18 avril 2009
Je dois être la seule fille du lycée à aimer le romantisme U_u' et pourtant je trouve quelqu'un qui a lu ce livre et l'a aimée!!! J'ai vraiment adoré ce livre, ma prof de français me l'avait prêté l'année dernière après la lecture de René de Chateaubriand et je l'ai lu en trois jours (avec des pauses xD). La mélanclie du personnage, sa recherche, sa tristesse. Waouh, j'ai vraiment adoré ce livre!
Par cranky-salsify le Samedi 18 avril 2009
Je n'ai pas lu le livre, malheureusement, mais je l'ai vue en pièce de théâtre, en adaptation un peu contemporaine. C'était juste magnifique, un acteur, allemand de plus, qui porte la pièce à lui tout seul, génial.
Par je-suis-dans-ta-cervelle le Dimanche 19 avril 2009
Je me demande si je serais capable de lire en allemand... Na j'crois pas. En français donc ^^
Par Orphanine le Lundi 20 avril 2009
Effectivement un livre magnifique, je rejoins ton avis en tous points :D
Par etoile-pascalou le Lundi 20 avril 2009
Très dur livre..........L'amour peut nous faire faire n'importe choses........Livre qui nous fait méditer
Par tiffany le Lundi 20 avril 2009
Ce livre je l'ai lu 3 fois J'ai du l'étudiez pour les cours et resultat je n'ai pas aimé La tristresse c'est TRISTE ( oui je sais phrase debile ) donc je vois pas comment ont peu aimé.J'aime les livre dynamique avc des fins heureuses, mon coté petite fille je suppose...
Par Céline Westenra le Dimanche 26 juillet 2009
Le résumé de l'oeuvre peut donner des a prioris sur ce livre, trop niais, trop pathétique mais il ne l'est pas. J'ai adoré ce livre, le style est magnifique et le personnage a des reflexions très intéressantes.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2834033

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe." Jules Renard

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast