Samedi 24 janvier 2009

Quatrième de couverture : Que savons-nous du texte ? La théorie, ces derniers temps, a commencé de répondre. Reste une question : que jouissons-nous du texte ? Cette question, il faut la poser, ne serait-ce que pour une raison tactique : il faut affirmer le plaisir du texte contre les indifférences de la science et le puritanisme de l'analyse idéologique; il faut affirmer la jouissance du texte contre l'aplatissement de la littérature à son simple agrément. Comment poser cette question? Il se trouve que le propre de la jouissance, c'est de ne pouvoir être dite. Il a donc fallu s'en remettre à une succession inordonnée de fragments facettes, touches, bulles, phylactères d'un dessin invisible : simple mise en scène de la question, rejeton hors-science de l'analyse textuelle.

Mon avis : un essai court, pas aussi facile à lire que le prétendait mon prof, mais je m'y attendais, quelques passages m'ont paru un peu opaques mais j'ai pris des notes et je vais tâcher de me renseigner pour éclaircir certains points. L'ensemble est cependant intéressant et agréable à lire.

Citations : "L'ennui n'est pas loin de la jouissance : il est la jouissance vue des rives du plaisir."

"Inter-texte : impossibilité de vivre hors du livre infini"


Mon extrait préféré : "Plaisir du texte. Classiques. Culture (plus il y aura de culture, plus le plaisir sera grand, divers). Intelligence. Ironie. Délicatesse. Euphorie. Maîtrise. Sécurité : art de vivre. Le plaisir du texte peut se définir par une pratique (sans aucun risque de répression) : lieu et temps de lecture : maison, province, repas proche, lampe, famille là où il faut, c'est-à-dire au loin et non loin (Proust dans le cabinet aux senteurs d'iris), etc. Extraordinaire renforcement du moi (par le fantasme) ; inconscient ouaté."
Par x-d0li-prane-x le Jeudi 16 avril 2009
Ça m'a l'air plutôt intéressant... :)
Par reubeulicieux le Dimanche 19 avril 2009
Je ne l'ai pas lu. Par contre j'ai lu "La chambre claire" de R.Barthes , c'est une réflexion intéressante sur la photographie.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2834086

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"La lecture suffit pour arrêter l'intelligence, la nourrir, l'élever, la purifier ; quoique peu fatigante, elle suffit pour éloigner l'oisiveté." Henri Lacordaire

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast