Vendredi 5 novembre 2010

http://bouquins.cowblog.fr/images/livres/lareinedesneiges.jpgQuatrième de couverture : Il arrive souvent que le diable qui dispose, comme chacun sait, d'immenses pouvoirs, s'amuse à semer la discorde sur Terre pour le simple plaisir de se réjouir du malheur des hommes. C'est à la suite d'un tour de cette sorte que la pure Gerda va parcourir le vaste monde à la recherche du petit Kay qui a disparu dans le sillage du traîneau de la Reine des Neiges, un soir d'hiver. Au cours d'un long voyage, Gerda interroge les fleurs et les oiseaux, le vent et le soleil qui, peut-être, savent où Kay a été emmené...

Liste des contes de ce recueil : La Reine des neiges / Une histoire dans les dunes / L'histoire d'une mère / Le vieux Ferme-l'oeil / L'homme de neige / Ogier le Danois / Le papillon / Les deux coqs / Une feuille du ciel

Mon avis : un beau recueil qui dans l'ensemble m'a beaucoup plu, même si les deux contes les plus longs, "La Reine des Neiges" (seul conte que je connaissais déjà) et "Une histoire dans les dunes", m'ont un peu déçue. La religion est parfois un peu trop présente à mon goût, et Andersen n'hésite pas à rendre ses personnages pathétiques en leur faisant vivre des choses vraiment terribles, mais plusieurs contes sont cependant tout à fait amusants, Andersen nous montre souvent des points de vue très originaux et des scènes agréables et imaginatives propres à émerveiller les petits et les grands :)

- La Reine des Neiges : on m'avait raconté ce conte quand j'étais petite, mais je ne m'en souvenais plus très bien. Le personnage de la sorcière blanche dans le Monde de Narnia (le 1er film) me rappelait ce personnage, et la visite au Musée de l'Automate de Souillac dans le Lot m'a donnée envie de lire ce conte car j'ai été émerveillée par la scène animée de La Reine des Neiges, j'ai même acheté la carte postale de cette scène et m'en suis servie comme marque-page pour cette lecture ^^
J'adore l'histoire du miroir maléfique, les aventures de Gerda à la recherche de Kay sont chouettes mais j'aurais aimé qu'on voit plus la Reine des Neiges, qu'il y ait un face-à-face, une lutte entre elle et Gerda afin de sauver Kay... la résolution est un peu simple, j'aurais aimé qu'on passe plus de temps dans le palais de la Reine des Neiges ! Pour compenser cette petite frustration j'aimerais voir des illustrations diverses, en consultants des albums comme ceux-ci par exemple.

Ci-dessous, ma carte postale et une photo que j'ai prise de mon automate préféré, qui n'apparaît pas sur la carte (cliquez pour les voir en plus grand) :

http://bouquins.cowblog.fr/images/divers/Lareinedesneigescarte.jpghttp://bouquins.cowblog.fr/images/divers/reinedesneigesours.jpg

- Une histoire dans les dunes : un couple heureux espère l'arrivée d'un enfant, début classique de conte, mais aussi prometteur, mais ça va de mal en pis, le couple décède, (ouhlàlà je spoile, mais il meurt au début donc c'est pas bien grave) en laissant derrière eux un orphelin qui sera recueilli par un couple pauvre, on espère qu'il retrouvera ses origines, et on pense qu'il va lui arriver plein de trucs, mais finalement c'est plutôt triste et décevant qu'autre chose, même si on a droit à quelques descriptions joyeuses qui font chaud au coeur, et surtout à une merveilleuse scène fantastique qui mêle les vivants et les morts dans une église, ce passage m'a d'ailleurs fait penser aux Noces Funèbres de Burton.

- L'histoire d'une mère : l'histoire d'une mère désespérée qui veut reprendre son enfant à la Mort en personne. Sa quête est jalonnée de sacrifices étranges, et la rencontre avec la Mort est très belle, on a une vision très originale de ce personnage ! Un très beau conte même si je n'ai pas trop aimé le message religieux qui reste à peu près le même que dans "Une histoire dans les dunes" : il faut se soumettre à la volonté divine.

- Le Vieux Ferme-l'oeil : un charmant conte onirique ! Une sorte de marchant de sable endort un petit enfant et lui raconte chaque nuit une histoire qui deviendra son rêve. On a donc 7 petites histoires merveilleuses avec des voyages, des fêtes, des jouets animés, des animaux qui parlent... un conte qui reste très positif malgré l'apparition de la Mort et la petite morale finale.

- L'homme de neige : petit conte mignon, mais triste et assez prévisible, avec deux points de vue originaux : celui d'un bonhomme de neige, et celui d'un chien. Conte qui m'a rappelé le poème de Jacques Prévert "le bonhomme de neige".

- Ogier le Danois : est un héros guerrier mort mais prêt à renaître si son pays a besoin de lui. Conte patriotique mais pas désagréable qui explique notamment l'origine du blason danois et vante trois grands hommes que je ne connais pas,

- Le Papillon : conte animalier (qui m'a fait penser aux Fables de La Fontaine) très amusant qui raconte l'histoire d'une papillon qui cherche à épouser une fleur mais se montre trop exigeant. Les comparaisons entre les fleurs et certains caractères humains sont bien trouvées et m'ont fait sourire !

- Les Deux coqs : autre conte animalier humoristique qui fait la comparaison entre un coq de métal qui méprise le monde qu'il regarde de haut, et un coq de basse-cour fanfaron mais plus terre-à-terre... la petite morale est pertinente et drôle, et j'ai particulièrement aimé le troisième personnage de ce conte, tout à fait inattendu : une courge qui rêve d'être mangée par le coq de basse-cour ! Un petit conte que j'ai trouvé très réussi.

- Une feuille du ciel : dernier conte, très bref, et que j'ai trouvé décevant, la présence de cette plante miraculeuse n'est qu'un prétexte pour faire une foi de plus l'apologie de la foi, de l'innocence, j'ai eu l'impression l'évènement pathétique qui survient n'était encore là que pour servir un message religieux fataliste.... un peu dommage pour ma part de finir le recueil sur ce conte-là, qui ne me marquera pas, mais je préfère me souvenir de ceux que j'ai le plus aimés, et ils sont quand même assez nombreux !

Extrait : (du conte de "La Reine des Neiges")
"Un jour, [le Diable] était de bien bonne humeur : il venait de confectionner un miroir qui avait une merveilleuse propriété : le beau, le bien qui s'y réfléchissaient, disparaissaient presque entièrement ; tout ce qui était mauvais ou déplaisant ressortait, au contraire, et prenait des proportions excessives. (....)
Ses débris n'étaient pas plus gros que des grains de sable. Le vent les éparpilla à travers le vaste monde. Bien des gens reçurent de cette funeste poussière dans les yeux. Une fois là, elle y restait et les gens voyaient tout en mal, tout en laid et tout à l'envers. Ils n'apercevaient plus que la tare de chaque créature, que les défectuosités de toute chose ; car chacun des imperceptibles fragments avait la même propriété que le miroir entier. Bien plus, il y eut de ces morceaux qui descendirent jusqu'au cœur de certaines personnes ; alors c'était épouvantable ; le cœur de ces personnes devenait comme un morceau de glace, aussi froid et aussi insensible."
Par Raison-et-sentiments le Samedi 6 novembre 2010
J'ai déjà lu la reine des neiges et j'ai bien aimé même si le côté religieux m'a aussi gêné ... mais je crois qu'il existe plusieurs versions du conte et j'en avais trouvé une moins poussé vers l'amour de dieu et qui m'avait plus plu :)
Par Dame-Meli le Samedi 6 novembre 2010
J'ai un recueil de Contes d'Andersen qui traîne dans ma PAL depuis de longues années... je l'avais commencé, mais je trouve que lire 500 pages de contes d'une seule traite, c'est un peu lourd, donc j'avais abandonné. Il faudrait que je songe à le reprendre, en lisant un conte par semaine par exemple. ^^
Par Lucy-Westenra le Vendredi 12 novembre 2010
Ah là là, La Reine des Neiges, un grand souvenir souvenir d'enfance... J'avais un livre illustré hyper vieux que ma mère devait déjà avoir quand elle était petite. Il faut que je remette la main dessus. J'adore Andersen !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/3055949

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"Chaque lecture est un acte de résistance. Une lecture bien menée sauve de tout, y compris de soi-même." Daniel Pennac

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast