Mercredi 22 juillet 2009

http://bouquins.cowblog.fr/images/livres/41B207AEA7LSS500.jpgQuatrième de couverture : Au cœur des Carpathes dans le sombre château de Brankovan, les princes Grégoriska et Kostaki s'affrontent pour conquérir la belle Hedwige. Or Kostaki est un vampire qui revient chaque nuit assouvir sa soif de sang auprès de la jeune femme devenue l'objet d'une lutte sans merci entre les deux frères. Une étrange histoire pleine de romantisme et de fantastique où l'angoisse le dispute au romanesque...

Mon avis : une nouvelle bien écrite (je n'avais jamais lu Dumas avant), avec quelques passages angoissants, et l'amour courtois de Gregoriska m'a fait penser à l'amour courtois décrit par Chrétien de Troyes et compagnie au Moyen Âge... mais  une histoire bien trop brève à mon goût... (90 pages, mais écrit très gros). On sait peu de choses sur les personnages, sur le vampire lui-même, et le fait que les deux hommes tombent amoureux de la jeune femme m'a semblé un peu banal... plaisant à lire, mais je pense que cette nouvelle ne me laissera pas un souvenir très marquant. Je l'aurais peut-être mieux appréciée si je l'avais lue au sein d'un recueil, là je reste un peu sur ma faim.
Par Raison-et-sentiments le Jeudi 23 juillet 2009
Je l'ai également lu mais elle ne pas fait grand effet. La morte amoureuse de Gautier ça c'est autre chose !
Par pragmatisme le Samedi 23 octobre 2010
je ne suis pas passionnée de lecture fantastique et pourtant j'ai bien aimé ce conte agréable à lire et dont la trame est efficace
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2880873

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"La solitude, ça veut dire aussi : ou la mort, ou le livre." Marguerite Duras

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast