Dimanche 19 mars 2006

Résumé : Sur une côte du Sud, entre mer et marais, une ville inachevée peu à peu s'enlise et seuls quelques rôdeurs hantent les cavernes de ciment où, le soir, s'allument des feux. Autour de ces ruines modernes, un désert d'eau, de sable et de vent. Pourquoi le projet ambitieux de l'architecte Simon Durbain a-t-il finalement échoué ? Homme de sable dans une ville de sable, le narrateur se souvient les éléments contraires, les hommes du marais, les femmes, les sorcières, les oiseaux... Sans parler des hasards, des étroitesses et des trahisons. L'affrontement sourd de deux mondes, jusqu'à la violence.

Méditation sur notre société contemporaine et sur ses chances d'évoluer, en renouant avec les forces profondes, L'homme de sable a reçu le prix Renaudot en 1975.

Mon avis : j'ai eu un peu de mal à entrer dans le livre, au bout de 20 pages, j'ai recommencé ma lecture en relisant les premières pages à voix haute... Et en fait c'est vraiment poétique, et je me suis finalement complètement laissée emporter par cette ambiance, cette histoire de ville à construire, cette histoire d'amour aussi... au fil des pages, le narrateur m'est devenu sympathique, certains passages m'ont vraiment émue et la fin est troublante... je ne vois pas vraiment, finalement, quel est le lieu de l'action, ça reste assez énigmatique, et tant mieux si le livre garde un brin de mystère à mes yeux... n'écoutez pas les méchants qui vous diront du mal de ce bouquin : je vous dis que c'est très bien !!!
Par Lyli le Dimanche 5 août 2007
Jean Joubert... c'est le monsieur qui est venu au lycée cette année?
Par Une grande lectrice D le Dimanche 19 avril 2009
Je peux suggérer un principe de lecture plus facile pour ton blog =$ ?Il serait selon moi intéressant que tu établisse un système de "note", des étoiles ou autres ... Bonne continuation.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2833805

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"L'ennui, qui dévore les autres hommes au milieu même des délices, est inconnu à ceux qui savent s'occuper par quelque lecture. Heureux ceux qui aiment à lire." Fénelon

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast