Mardi 14 octobre 2008

Quatrième de couverture : Un jeune provincial de dix-huit ans, plein de rêves et plutôt séduisant, vient faire ses études à Paris. De 1840 au soir du coup d'Etat de 1851, il fait l'apprentissage du monde dans une société en pleine convulsion. Sur son chemin, il rencontre le grand amour et les contingences du plaisir, la Révolution et ses faux apôtres, l'art, la puissance de l'argent et de la bêtise, la réversibilité des croyances, l'amitié fraternelle et la fatalité des trahisons, sans parvenir à s'engager pour une autre cause que celle de suivre la perte de ses illusions.

Mon avis : c'est très très bien écrit, je suis toujours autant éblouie par le style de Flaubert, on s'y croirait vraiment ! Mais toutes les considérations politiques et historiques (Frédéric et ses copains n'arrêtent pas de refaire le monde, les évènements politiques de même sont décrits en profondeur) sont difficilement compréhensibles si on ne se réfère pas très régulièrement aux petites notes de bas de page, or lire ces petites notes sans arrêt est assez contraignant, résultat, tout cet aspect m'est passé assez au-dessus de la tête (même si je conviens qu'il est nécessaire au roman, enrichissant le cadre, les personnages etc). Mon intérêt a été cependant soutenu tout le long du roman (626 pages dans mon édition) par les aventures proprement sentimentales du héros, je me suis vraiment passionnée pour l'histoire de Frédéric et de Mme Arnoux (et de Louise, de Rosanette, et même de Mme Dambreuse), ne cessant d'espérer que Frédéric se décide enfin à agir à ma manière... un livre que je vous conseille, ne vous laissez pas impressionner par les passages historiques, tout le reste en vaut vraiment la peine !
Par Misss-bouquins le Samedi 25 octobre 2008
Oui, ça en vaut peut-être la peine mais moi je ne sais pas j'ai abandonnée =S. Il y avait tellement d'autre livres qui me faisaient de l'oeil et celui là j'avançais avec grande peine. Je trouves les aventures sentimentales de Frédérique que peu, top peu présentes.
Par Elise-se-livre le Dimanche 26 octobre 2008
Lisez Madame Bovary ;)(je fais ma pub ^^, j'adore ce livre!)
Par notre-biblio-perso le Jeudi 29 janvier 2009
Sur ma liste de livre à acheter ^^
Par cultfascination le Mercredi 15 avril 2009
parei lej c ke je lai lu mai a lecole alor g oublié
Par Helle-Borus le Mercredi 15 avril 2009
Oui, j'ai aimé aussi, quoique tu as pas mal de passage long.....et biensur chiant...J'adore employé ce mot, quand j'ai trainé dans un livre....C'est presque un .... Pléonasme!
Par foralivingdead le Mercredi 15 avril 2009
il est sur ma table de nuit celui là, j'ai toujours peur de le lire ... Mais il sera bientôt lu ^^
Par Legitimate le Mercredi 15 avril 2009
Bien écrit mais je ne suis pas vraiment satisfaite.
Par allons-sur-mars le Jeudi 16 avril 2009
Jamais réussi à le terminer =/ Faudrait que je réessaie.. Je trouve ça assez dur à lire en fait, du mal à accrocher x)
Par my--strawberry--field le Jeudi 16 avril 2009
j'ai pas beaucoup aimé
Par Romain74150 le Jeudi 16 avril 2009
Le premier classique que j'ai lu.La première claque que je me suis prise, et c'était que le début, depuis je m'en suis pris quelques bonnes séries avec un tas d'écrivains différents dont le dernier en date: Musil, traduit pas Jaccottet.
Par struddle-grille le Jeudi 16 avril 2009
Madame Bovary :)
Par lecturation le Jeudi 16 avril 2009
Que dire à part que j'ai adoré ?De toute façon je suis une "fan" inconditionnelle de Flaubert, Balzac et autres Zola :)
Par happy-valou le Vendredi 17 avril 2009
Je me rappelle avoir etudié l'incipit mais je ne me rapelle juste que c'est l'histoire d'un homme qui est à Paris et qui repart chez lui alors qu'il vient d'arriver nn ? je sais plus trop, j'ai l'impression de confondre avec un autre incipit etudie la meme periode
Par think-see-love le Samedi 18 avril 2009
un classique à ne pas manquer!!
Par Anaïs le Samedi 18 avril 2009
Voilà un autre article qui me fait penser que tu dis ça plus parce que on "doit" aimer Flaubert si on est cultivé, tout ça parce que tu ne parles absolument pas de l'ironie :) Bonne lecture.
Par Vanessa le Dimanche 19 avril 2009
Flaubert un de mes auteurs preferé av maupassant ! j ai adoré se livre, facile a lire, j ai etai emporté par cette lecture
Par Madamemathy le Dimanche 19 avril 2009
j'ai essayé 4 fois de le lire et je n'ai jamais pu finir ce livre...:/j'ai honte
Par UpsideOfScenery le Dimanche 19 avril 2009
Flaubert est un génie, il écrit vraiment bien ^^
Par juliette le Lundi 20 avril 2009
Pour ma part -je suis peut être folle- mais lire Flaubert, ça a été une véritable épreuve. (pas autant que Madame Bovary je l'admet) mais tout de même. attention, je ne parle pas d'une épreuve au mauvais sens du terme, par "épreuve" j'entends aussi révélation. L'education sentimentale fait partie des livres qui m'ont réellement apporté quelque chose.Il y a des livres qui peuvent changer une vie, je le crois profondément. C'est pour ça que je poste un commentaire, pour encourager ceux qui auraient envie de lire ce livre, et qui comme moi ne sont pas des grands lecteurs et n'ont pas l'habitude de lire ce genre de livre : ça vaut la peine. vraiment. au passage je trouve ton blog vraiment bien mené ^^ bravo ! je reviendrais encore souvent je pense ...
Par A-votre-b0n-coeur le Lundi 27 avril 2009
J'aime tellement le style de Flaubert, c'en est un qui me touche vraiment, qui me parle.
Par jess le Mercredi 24 juin 2009
Oui j'ai lu l'éducation sentimentale cette année . Moi aussi le contexte historique ma pas vraiment intéresser . Par contre j'ai été particulièrement passionnée par l'histoire d'amour évidemment , mais aussi par le personnage même de frédéric , personnage de l'échec en quelque sorte .
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2834058

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"A quoi servent les livres s'ils ne ramènent pas vers la vie, s'ils ne parviennent pas à nous y faire boire avec plus d'avidité ?" Henry Miller

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast