Mercredi 27 juillet 2011

http://www.eric-chevillard.net/images/livres/lautofictif.jpg     http://www.eric-chevillard.net/images/livres/lautofictifvoituneloutre.png     http://www.eric-chevillard.net/images/livres/lautofictifpereetfils.jpg

Connaissez-vous le blog d'Eric Chevillard ? [ SI NON, CLIQUEZ ICI ] Tous les jours - depuis 1305 jours aujourd'hui - il y écrit trois courts textes (généralement une phrase). Des pensées, des jeux de mots, des métaphores plaisantes et des images inattendues, de nombreux paradoxes, et puis assez souvent des références à ses filles, à la littérature en général et à ses livres en particulier. C'est bien écrit et ça décroche au moins une envie de sourire mentalement par jour. Je connais son blog depuis longtemps, je n'y vais pas quotidiennement (je ne sais pas pourquoi... je n'y pense pas ! peut-être y penserai-je plus après avoir écrit cet article) mais j'aime y rôder de temps en temps. Chaque année en septembre est publié sur papier le contenu annuel du blog, il y a déjà trois tomes : l'autofictif, l'autofictif voit une loutre, et le troisième, qui est celui que j'ai emprunté à la médiathèque l'autre jour (et que j'ai depuis rendu sans le lire intégralement, mais après l'avoir beaucoup feuilleté) : l'autofictif, père et fils.

Je ne suis pas une fan inconditionnelle de cette œuvre, il y a des phrases moins réussies que d'autres, des fragments qui tombent un peu à plat ou que je ne comprends pas (par ignorance d'une référence)... mais je dirais que j'apprécie beaucoup les deux tiers, et puis, je ne peux qu'admirer et applaudir cette performance ! Trois "trucs" par jour à écrire sur son blog, tous les jours, depuis plus de 3 ans ! damned, j'en serais bien incapable (ou alors ça serait vraiment de la merde dans mon cas).

Voici la quatrième de couverture de L'autofictif père et fils, je ne serais peut-être pas tout à fait aussi élogieuse mais je suis quand même d'accord :

"Une pratique hygiénique se répand depuis trois ans, avant ou après le brossage des dents : lire sur le Net le triple billet quotidien de “L’autofictif”. Ainsi le conformisme qui cariait nos méninges, le tartre du bon sens qui se déposait sur nos lobes, le déchaussement qui menaçait nos synapses font place à la délicieuse sensation que nos pensées matinales ont l’haleine fraîche. Profond, hilarant, bouleversant, constamment intelligent, ce journal ne laisse pas le lecteur en repos. Y rencontrer un homme confronté à la mort des siens, à la vie qui réclame pourtant, à la bêtise, aux vanités, est une expérience de lecture formidable où savourer cette rareté absolue : le style. (J.-L. B.)"


Je vous propose aussi celle du premier tome, où l'auteur présente son projet :

«    En septembre 2007, sans autre intention que de me distraire d’un roman en cours d’écriture, j’ai ouvert un blog, quel vilain mot, j’ai donc ouvert un vilain blog et je lui ai donné un vilain titre, plutôt par dérision envers le genre complaisant de l’autofiction qui excite depuis longtemps ma mauvaise ironie.
    Rapidement j’ai pris goût, et même un goût extrême, à cet exercice quotidien d’intervention dans le deuxième monde que constitue aujourd’hui Internet et à ces petites écritures absolument libres de toute injonction.
   Mon identité de diariste est ici fluctuante, trompeuse, protéiforme. Je me considère à mon tour comme un personnage, je bascule entièrement dans mes univers de fiction où se rencontre aussi, non moins chimérique, le réel. Je ne m’y interdis rien, c’est le principe, ni la sincérité ni la mauvaise foi, ni même à l’occasion l’assassinat.
     Ces pages pourront être lues ainsi comme la chronique nerveuse ou énervée d’une vie dans la tension particulière de chaque jour. »


Quand j'aurai un travail (et le salaire qui va avec), je pense que j'achèterai ces trois tomes (d'ici là, il y en aura peut-être 4 ou 5 ahah), parce que c'est vraiment agréable à parcourir, j'aimerais avoir tout cela à portée de main (sur le blog on trouve seulement les textes de l'année en cours, et je préfère feuilleter un livre qu'un blog, vous vous en doutez). [ Il y a un certain nombre d'albums / livres / BDs / films  que j'aime et dont j'ai pu profiter gratuitement que j'aimerais posséder quand j'en aurai les moyens, afin de remercier financièrement leurs auteurs. ]

Il faut aussi préciser que l'Autofictif est loin d'être la seule œuvre d'Eric Chevillard, vous pouvez voir sa bibliographie ici (d'ailleurs si vous avez lu un de ses autres livres à me conseiller en particulier....). J'ai également apprécié la lecture de cet entretien de 2008.

Je vous laisse sur cet extrait que j'aime :

http://bouquins.cowblog.fr/images/divers/lautofictif.jpg

Par Ludo le Jeudi 28 juillet 2011
Ca m'intéresse, ça !
Ca me fait plaisir de te relire enfin, MeL ! J'espère que tu vas bien et que cette "pause" t'a plu malgré tout. :)
Pour les news littéraires, sache que j'ai - enfin ! - lu L'insoutenable légèreté de l'être, au mois de janvier. Il m'a beaucoup plus aussi - pas autant qu'à toi mais j'aime aussi le citer, maintenant. J'ai particulièrement aimé les cauchemars de l'héroïne et les réflexions sur cette habitude qu'on a de toujours se réfugier dans le futur - je me suis senti terriblement concerné ! (D'ailleurs, j'ai appris en culture gé que ce livre avait une autre source littéraire... je ne m'en souviens plus donc je checkerai pour te dire ça !)
Tu m'avais aussi demandé de te parler d'autres oeuvres d'Ibsen si j'en lisais : j'ai lu Hedda Gabler - un bijou aussi, dans un tout autre genre ! j'arrive pas encore à décider quelle pièce je préfère entre les deux. Et je garde Peer Gynt au chaud, dans une très vieille édition dénichée à Paris. :) J'ai hâte de lire ton avis sur Aurélien - si tu en publies un. J'ai envie de le commencer mais j'en ai un peu peur ! Sinon, j'ai aussi découvert (il était temps, me diras-tu !) Madame Bovary : MAGNIFIQUE ! Je trouve Emma tellement touchante.
Voilà un bien long commentaire-racontage-de-vie. Je ne doute pas que tu m'en excuseras ! Je te laisse en te conseillant TRES vivement - si je ne l'ai déjà fait - de lire du Jean Genet (Les bonnes, Le balcon ou Notre-Dame-des-Fleurs) et d'autres livres de Sébastien Japrisot (surtout Compartiment tueurs) qui font partie, avec Ionesco, Baudelaire ou Eluard, de mes chouchous !
Et je me permets de t'envoyer des bisous !
Par MeL le Dimanche 31 juillet 2011
Oh, et cela me fait aussi plaisir de voir que tu n'as pas oublié mon blog après tout ce temps sans mise à jour ! :)
Je ne pense pas écrire d'article sur Aurélien (sauf si j'en ressens le besoin en retombant dessus) mais sache que j'ai beaucoup, beaucoup aimé certains passages, ce livre risque bien de faire partie de mes lectures les plus fortes de l'année.
Merci pour tous tes conseils. J'ai envie de lire Notre-Dame-des-Fleurs depuis des années mais n'en ai jamais eu l'occasion encore ! (et il faut que je prenne le temps de relire Madame Bovary car mon souvenir est flou mais très positif et je pense qu'il ne peut que s'améliorer encore en le relisant)
A bientôt !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/3126019

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"Lire, c'est voyager ; voyager, c'est lire." Victor Hugo

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast