Mercredi 23 juillet 2008

Quatrème de couverture : Voilà un coin de campagne où l'on a de drôles de façons... La foire aux vieux, par exemple. Curieuse institution ! On sait bien aussi que tous les enfants peuvent voler comme des oiseaux dès qu'ils étendent leurs bras - mais est-ce une raison suffisante pour les enfermer derrière des murs de plus en plus hauts, de plus en plus clos ? Le psychiatre Jacquemort se le demande puis ne se le demande plus, car il a trop à faire avec la honte des autres, qui s'écoule dans un bien sale ruisseau. Mais nous, qui restons sur la rive, nous voyons que Boris Vian décrit simplement notre monde. En prenant chacun de nos mots habituels au pied de la lettre, il nous révèle le monstrueux pays qui nous entoure, celui de nos désirs les plus implacables, où chaque amour cache une haine, où les hommes rêvent de navires, et les femmes de murailles.

Mon avis : Boris Vian est en passe de devenir un de mes auteurs préférés, ce roman est tout simplement... délectable. Dans la même veine que l'Ecume des Jours, ce même style enchanteur, Boris peut nous décrire pendant une page des fleurs qui n'existent pas, et nous, bouche bée, on les voit.... on comprend aussi tout à fait ce qu'est "un sourire timide d'écureuil bleu", parce que ses mots, aussi magiques soient-ils, sont évidents, on est vraiment dans un autre univers... le plus étrange, c'est que ce monde poétique n'est pas rose niais comme on pourrait s'y attendre, mais sert au contraire à critiquer la religion, la société, les rapports mère-enfant... Un roman avec un style incomparable donc, et vraiment très riche... je ne saurais que vous le conseiller fortement !

Citation : "On ne reste jamais parce qu'on aime certaines personnes ; on s'en va parce qu'on en déteste d'autres. Il n'y a que le moche qui vous fait agir. On est des lâches."
Par Flinstones le Jeudi 24 juillet 2008
Ok c'est noté. Donc après Flaubert, Boris Vian^^
Par Lect-ures le Vendredi 25 juillet 2008
J'ai failli l'emprunter a la bibli... Et finalement, j'ai craqué pour un EE Schmitt & un Barjavel =)
Par karine le Samedi 26 juillet 2008
oui j'avais beaucoup aimé celui là aussi.Vian soit j'adore soit j'aime pas.Faut que je finisse l'écume des jours, mais c'est pas pour tout de suite. Et puis autant recommencer.
Par Liku le Samedi 30 août 2008
la citation est merdique (hum, pas en accord avec moi serait plus juste) mais je le lirai.
Par Powm le Mercredi 15 avril 2009
Et bien, un de mes prochain livres :)
Par temps-de-mots le Mercredi 15 avril 2009
Un de mes 5 livres préférés celui-ci. Et je vois qu'on en retire la même chose car si tu n'avais pas cité ce passage j'aurais dit que j'avais tellement été d'accord avec "il n'y a que le moche qui nous fasse agir. On est lâches." à la lecture que je l'aurais relevé dans ce commentaire (chose faite, donc.)
Par pineapple-time le Mercredi 15 avril 2009
Boris Vian, c'est un monde à part...je te conseille "conte de fée à l'usage de personne moyenne" si tu ne l'as pas lu.
Par mamzelle-bulle-blop le Jeudi 16 avril 2009
J'ai lu l'écume des jours.. Bcp de mal à le commencer mais ça m'a plu
Par xx-ptit-jOurnal-xx le Vendredi 17 avril 2009
Merci tu me donnes pleins d'idées de lectures :) Même si là je dois lire Germinal et Les fleurs du mal pour le lycée j'ai quand même du temps pour lire à coté :)
Par lapetitemissdu63 le Lundi 20 avril 2009
assez bizarre mais a lire
Par A-votre-b0n-coeur le Lundi 27 avril 2009
J'ai beaucoup aimé cette histoire, la première que j'ai lu de Boris Vian. Comme tu l'a très justement dit, il se sert de cette univers si particulier ne manquant pas d'humour comme une véritable critique de la société. A lire entre les lignes, évidemment, une lecture profonde est nécessaire. Et puis, tout le monde n'aime pas le style de cet auteur, ou plutôt ne savent pas l'apprécier comme ce qu'il est véritablement...
Par B0uille le Mercredi 30 décembre 2009
Ah celui-là je l'ai dévoré aussi =)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2834030

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"La littérature est la preuve que la vie ne suffit pas." Fernando Pessoa

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast