Jeudi 17 avril 2008

Quatrième de couverture : « Le 9 janvier 1993, Jean-Claude Romand a tué sa femme, ses enfants, ses parents, puis tenté, mais en vain, de se tuer lui-même. L'enquête a révélé qu'il n'était pas médecin comme il le prétendait et, chose plus difficile encore à croire, qu'il n'était rien d'autre. Il mentait depuis dix-huit ans, et ce mensonge ne recouvrait rien. Près d'être découvert, il a préféré supprimer ceux dont il ne pouvait supporter le regard. Il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Je suis entré en relation avec lui, j'ai assisté à son procès. J'ai essayé de raconter précisément, jour après jour, cette vie de solitude, d'imposture et d'absence. D'imaginer ce qui tournait dans sa tête au long des heures vides, sans projet ni témoin, qu'il était supposé passer à son travail et passait en réalité sur des parkings d'autoroute ou dans les forêts du Jura. De comprendre, enfin, ce qui dans une expérience humaine aussi extrême m'a touché de si près et touche, je crois, chacun d'entre nous. »

Mon avis : un récit stupéfiant, choquant, on se demande comment une telle chose peut être possible. Les actes commis par Jean-Claude Romand sont abominables, monstrueux, mais en même temps l'homme lui-même semble avoir été gentil, humain, ce qui rend ses actes encore plus incompréhensibles. On ne sait pas comment réagir face à cela, et le narrateur ne nous offre pas non plus de point de vue tranché à partager, on reste dans le flou. Cela fait réfléchir. Mais je suis épouvantée à l'idée que cet homme risque d'être libéré en 2015...

Info : un film a été réalisé par Nicole Garcia d'après l'½uvre d'Emmanuel CARRERE.
Par oh-des-livres le Vendredi 18 avril 2008
c'est quoi cette histoire de tarré? j'crois que j'ai vu le film...
Par karine le Mardi 22 avril 2008
oui je l'ai lu aussi. J'avais même fait un exposé dessus avec je sais plus qui en seconde, avec Mme Caillet. Alors que je l'avais pas lu encore mais j'avais eu 13Je ne sais pas quoi en penser non plus mais Paris m'a fait prendre conscience du nombre de détraqué qu'il y a sur Terre. Et c'est impressionant. ça fait peur
Par KanaHell le Mardi 1er juillet 2008
J'ai étudié des extraits de ce roman et du film en cours, ça donne froid dans le dos :s
Par b0ok-addicted le Mercredi 23 juillet 2008
j'ai détesté ce bouquin, je trouve que l'auteur défendrait presque l'auteur...perso je n'arrive pas à faire abstraction des abominables crimes de Romand et à me dire qu'il est humain.. C'est un monstre, comme bien d'autres
Par blabla-de-m0n-c0eur le Mercredi 15 avril 2009
j'ai beaucoup aimé ce livre il est poignant et fais beaucup reflechir je trouve!!
Par bisounours1616 le Mercredi 15 avril 2009
j'ai travaillé sur cette histoire en cours je n'ai pas vraiment apprécié le livre et le film, ce M. romand est un vrai fou.
Par a-fleur-d3-toi le Mercredi 15 avril 2009
Une terrible histoire vraie, un crime, un homme.. bouleversant
Par Lis-la-vie le Vendredi 17 avril 2009
Bcq aimé ce livre aussi !
Par quartermaster le Samedi 18 avril 2009
su-bli-me, mais aussi ef-fray-ant, et très interessant car cela met en relief certains sentiments et comportements que l'on peut avoir lorsqu'on est dépressif, de plus cela démontre que le mensonge est un véritable poison, enfin on voit bien que l'intelligence est toute relative (elle sert à quoi si l'on n'a pas de morale?)Dommage qu'une fois de plus, ce soit l'assassin qui soit à l'honneur même si, quand on lit ce livre, on est bien content de constater que l'auteur réussit à être objectif.Quant à l'adaptation en film, je l'ai trouvée très réussie, bien qu'elle mette bien plus l'accent sur la psychologie du personnage et la distortion du temps plutôt que sur les choses qu'il fait (comme le coup des médicaments par exemple). Malgrè tout, on ne peut que saluer l'exellente interprétation de Daniel Auteuil
Par Newspaper-0f-smiile le Dimanche 19 avril 2009
Un livre magnifique. Vraiment.Je suis d'accord avec toi, lorsque tu dis "Les actes commis par Jean-Claude Romand sont abominables, monstrueux, mais en même temps l'homme lui-même semble avoir été gentil, humain, ce qui rend ses actes encore plus incompréhensibles".Tout ce qu'il a fait est horrible, et on le sait mais le livre est écrit de manière à ce que l'on comprenne cette histoire, toute cette histoire, basée sur un seull petit mensonge à la base..
Par Nelfe le Lundi 8 février 2010
J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman. L'adaptation est aussi très bien et fait honneur à l'oeuvre littéraire. Cela fait froid dans le dos!
Du même auteur, j'aime aussi beaucoup "La moustache".
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2833984

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté." François Mauriac

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast