Jeudi 12 mars 2009

Quatrième de couverture : Dans ce roman aux résonances autobiographiques, Mishima a peint un personnage qui se bat continuellement contre ses penchants homosexuels. Il cherche à les dissimuler aux autres et à lui-même. Le récit de son amour pour la s½ur d'un de ses camarades nous conduit, à travers les années d'enfance et d'adolescence, vers un dénouement désespéré.

Mon avis : le premier livre que je lis de cet auteur, très bien écrit, mais assez triste. Tout le long du roman, le narrateur se livre à une fine introspection, mais jamais il n'envisage son homosexualité de façon directe, et il la considère toujours comme une perversion... c'est un personnage plutôt déprimant, il est extrêmement seul, et cherche sans arrêt (mais en vain) à essayer de se conformer aux convenances sociales, c'est à la fois passionnant et effrayant... la fin est un peu floue, et m'a un peu déçue, j'aurais à la limite préféré une fin plus nette, plus brutale, le livre s'achève en laissant le lecteur assez inquiet sur le sort du héros ! (ce qui fait que j'aimerais bien lire d'autres livres du même auteur ^^)
Par bookemixer le Vendredi 13 mars 2009
CELA DOIT ETRE TRES INTERESSANT...L'ANALYSE DOIT ETRE ENRICHISSANTE !
Par exxlibris le Dimanche 15 mars 2009
Je crois que Mishima est un disciple de Natsumé Souséki, ce qui en fait un très grand sceptique. Son maître s'est suicidé (seppuku) en raison du mal s'en prenant au Japon. Quelqu'un de très pur et très sensible.
Par Bertille le Mercredi 15 avril 2009
Du même auteur : La musique est aussi une belle oeuvre, très troublante ...
Par je-suis-dans-ta-cervelle le Dimanche 19 avril 2009
Ça l'air intéressant. Je note, merci bien.
Par UpsideOfScenery le Dimanche 19 avril 2009
J'aime bien cet auteur ^^
Par waaterlilly le Vendredi 24 avril 2009
Ce livre interessant parce que je ne tombe pas souvent sur un livre traitant le sujet de l'homosexualite.Tu en connais d'autres parlant de la meme chose ?
Par you-are-so-stupid le Vendredi 21 août 2009
Ce bouquin m'a paru très étrange, il est troublant... La fin m'a aussi déçu.
Par Alice_ le Vendredi 19 février 2010
Il est en attente lui tiens. J'ai l'impression qu'il aime bien les fins floues en tout cas, les deux autres romans que j'ai lu de lui se finissent de manière spéciale (je ne peux pas dire si c'est le même "spécial" que pour celui-là par contre).
Enfin, j'crois que les japonais en général aiment bien ça. Je dois avouer que ça n'est pas pour me déplaire ^^
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2834100

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"La littérature est la preuve que la vie ne suffit pas." Fernando Pessoa

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast