Mardi 25 juillet 2006

Quatrième de couverture : Antoine a beau être diplômé d'araméen, de biologie et de cinéma, il n'en est pas plus heureux. Et, selon lui, ce sont précisément son intelligence et sa lucidité qui lui gâchent l'existence. Aussi décide-t-il d'arrêter de penser. Il envisage d'abord de devenir alcoolique, mais, dès le premier verre, il sombre dans un coma éthylique. Il s'intéresse ensuite au suicide, mais la mort ne l'attire décidément pas. Reste l'acte ultime : la crétinisation. Loin de tout moralisme, avec humour et détachement, Martin Page pointe les contradictions contre lesquelles nous nous battons tous, pour peu que nous tentions de réfléchir.

Mon avis : Heureux les simples d'esprit ? Un très bon livre qui permet de réfléchir un peu sur la relation entre bonheur et intelligence, et qui critique surtout la société de consommation... intéressant mais pas prise de tête pour un sou, avec des personnages hauts en couleur, et de jolies phrases à noter au passage. Je regrette un peu la fin : le dénouement est amené par une péripétie complètement invraisemblable, je trouve ça un tantinet facile de la part de l'auteur... et l'extrême fin ne m'a pas parue très claire :s Il n'empêche que je trouve ce livre très bien : court (125 pages), facile à lire, toujours drôle et pas si léger que ça... recommandé !

La citation :
"Les pots d'échappement diffusaient leurs polluants comme les pollens d'une nouvelle ère, ensemençant dans les piumons des Parisiens et des touristes la future flore d'une civilisation malade."
Par ComeToMe le Jeudi 27 juillet 2006
Recommandé, même si mon avis compte pas ^^
Par Mae le Dimanche 30 juillet 2006
Ah ah! J'ai trouvé quoi m'acheter demain! ^^ (par parce qu'il est court, hein? je suis au delà de ça! *auto-lançage de fleurs* )enfin bref :)
Par M. le Lundi 31 juillet 2006
oh bah si ton avis compte aussi ^^ c'est superimportant pour moi de savoir ce que pensent les autres, et comme ça les visiteurs peuvent confronter mon avis à ceux exposés dans les commentaires, ça peut permettre de se faire une idée plus précise !
Par Anne httpinsatiable-lectrice.over-blog.com le Lundi 20 novembre 2006
Contente de lire enfin un avis enthousiaste de ce livre!
Par rayonlunaire le Mercredi 2 mai 2007
héhéé sacrée livre ^^ rarement lu un truc aussi original et bien ficelé, j'adhére compltement! et contrairement a toi, la fin ma bien plus !
Par de passage le Mercredi 15 avril 2009
mon auteur préféré, j'adore la poésie de son écriture : c'est simple et pourtant les phrases sont très belles
Par Kh-Ariine le Mercredi 15 avril 2009
Ah Ouaai , il a l'air de D'etre Bieen x)
Par Newspaper-0f-smiile le Dimanche 19 avril 2009
Aaah.. "Comment je suis devenu stupide."...J'ai lu ce livre pour les cours. Attirée par le titre accrocheur (n'est-ce pas?), je me lance donc et je dévore ce livre, en effet très court, qui m'a bien plu! Tu as une analyse très particulière des livres (de tous, en général) que j'admire. Tu donnes vraiment envie de lire, encore et encore, et c'est une EXCELLENTE initiative que tu as eu là, que de créer ce blog pour que les lecteurs amateurs puissent partager leurs avis.Merci! :)
Par 17ansapresunange le Dimanche 19 avril 2009
alors la tres bien vue sans le vouloir se reporter a diantre stupidite quand tu nous tiens
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2833855

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"Pour savoir écrire, il faut avoir lu, et pour savoir lire, il faut savoir vivre.", Guy Debord

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast