Lundi 11 octobre 2010

http://bouquins.cowblog.fr/images/livres/heroine.jpgRésumé : Ce récit sur les affres de la passion met en scène une jeune femme de 32 ans qui décide de renouer avec Iris, une jeune fille de 22 ans, avec laquelle elle avait vécu une aventure brève, une rencontre physique d'une rare violence, cinq ans auparavant. Mais, Iris est toujours aussi insaisissable. Elle promet, ne tient jamais, annule, débranche son téléphone, mais rappelle à la dernière seconde.

Quatrième de couverture /extrait de critiques :
«Les histoires d'amour finissent mal en général. Celles entre filles n'échappent pas à la règle. Surtout lorsque l'une aime et l'autre pas... [...] Le nouveau roman d'Ann Scott, écrit au scalpel et à coups de SMS non retournés, est plus addictif que jamais. Mieux : il aspire à l'universel.» SENSO

«Ann Scott renoue pulpeusement avec ses jeux interdits et donne à son succès Superstars une suite, peut-être même une fin.» SANDRINE MARIETTE - ELLE

«L'héroïne est aussi attachante que pathétique. Ann Scott possède le sens du détail qui tue. Son récit rageur se lit d'une seule traite, comme la chronique acide des errements amoureux d'aujourd'hui.» François Vey - LE PARISIEN

Mon avis : Un livre écrit simplement, qui se lit vite, et qui m'a beaucoup touchée parce que je m'y suis énormément reconnue ; bon, il m'a surtout déprimée en fait, parce qu'il a ravivé pas mal de souvenirs personnels pathétiques ; Iris, la jeune femme dont est amoureuse l'héroïne de ce roman, ne cesse de la faire tourner en bourrique en lui posant des lapins, en reportant indéfiniment des rendez-vous, et elle justifie son comportement infâme en enchaînant les prétextes minables... tout à fait mon ex ^^ ! Et l'héroïne, amoureuse transie, est aussi hystérique et obsessionnelle que j'ai pu l'être, elle renoue sans cesse le contact, gobe des mauvaises excuses aberrantes, et va ainsi d'espoirs en désillusions, mais les déceptions sont de plus en plus lourdes. On sait d'avance comment ça va finir (enfin à peu près), mais peu importe, là n'est pas l'intérêt du roman.

L'auteur dépeint de façon très juste, très réaliste cette d'histoire d'amour merdique, foutue d'avance. Pour qui n'a jamais vécu quelque chose de ce genre, le livre paraîtra sans doute très répétitif, puisque cette histoire d'amour n'en finit pas...  de ne pas commencer. Et l'héroïne vous paraîtra sans doute idiote. Si j'avais lu ça quand j'étais en plein dedans, peut-être que ça m'aurait aidé à décrocher, peut-être... ou pas : je suppose que j'aurais tout autant aimé ce roman, mais j'aurais pensé "haan j'ai vraiment une vie trop romanesque trop bien" (lol).

J'ai aussi bien aimé le fait qu'il s'agisse d'une histoire d'amour entre filles ; ce n'est pas essentiel (la preuve, mon ex est un garçon mais il était tout à fait comme ça), mais ça change un peu, et surtout ça me parle, globalement, j'ai beaucoup apprécie les passages érotiques du bouquin (qui ne manquent pas). Le thème de la drogue apparaît aussi (en fait je n'avais pas lu la quatrième de couverture et je pensais donc que c'était le sujet principal du roman, à cause du titre), mais finalement assez peu. La fin ne m'a pas vraiment convaincue, j'aurais bien aimé qu'un rebondissement plus extrême vienne clôturer tout ça. Là les choses s'arrêtent bien certes, mais c'est un peu mou. (remarquez, la fin de mon histoire d'amour a été tout aussi molle hein ^^)

Un livre qui m'a donc beaucoup accrochée, car il a éveillé en moi une sorte de nostalgie malsaine ; je me suis complètement identifiée à la narratrice, d'autant plus que la narration en rajoute une couche : tout le livre est écrit à la deuxième personne du singulier... procédé qui devient de plus en plus courant apparemment et qui marche à tous les coups avec moi, cf mon, admiration pour Un homme qui dort de Perec ! Je ne saurais donc pas juger de façon objective le style, dans quelques années si je relis possible que je trouve ça naze et sans aucun intérêt littéraire... là, j'ai joué la carte du bovarysme à fond. Ce livre est paraît-il la suite de Superstars, livre que je n'ai pas lu et dont le sujet me tente moins que celui-ci, mais peut-être que je le lirai un jour si j'en ai l'occasion...

Je remercie donc de nouveau Matilda qui a touché en plein dans le mille en m'envoyant ce petit roman pas prise de tête (qui convenait tout à fait au moment où je l'ai lu : la fin du Read-A-Thon) mais plein d'émotions pour moi ! (tout de même je me questionne, qu'est-ce qui t'a indiqué que je l'aimerais ? j'avais pourtant pas déballé ma vie sentimentale passée ici... ni clairement évoqué mon attirance pour les filles... si ? xD)

Extrait :
"Au réveil suivant, en constatant qu'il est midi passé, tu es anéantie. Depuis toujours, tu dois te mettre au travail dès le matin. Tu n'as jamais pu t'expliquer pourquoi, mais si tu n'as pas la journée entière devant toi, une chape de plomb te tombe dessus et tu restes à regarder la journée filer sans trouver le moyen d'entrer dedans. Tu te sens alors comme paralysée, et à mesure que les heures passent, le dégoût qui te submerge devient si palpable, si épais, visqueux, gluant, que tu te retrouves empêtrée sans savoir comment t'en défaire. Même tendre la main pour allumer la télé demande un effort que tu ne peux fournir."
Par plasticine le Lundi 11 octobre 2010
J'ai très envie de le lire, je l'ai acheté peu de temps après avoir lu Superstars du même auteur, et ce sera ma prochaine lecture, tu m'as donné encore plus envie de le lire !
Par Raison-et-sentiments le Mercredi 13 octobre 2010
Je ne sais pas comment j'ai fait pour choisir (si si j'ai des pouvoirs magiques). Je ne sais pas, j'en avais lu deux pages et ... je sais pas, je me suis dit, ça ça plaira à MeL :) Bref bref jamais il n'aurait pu me plaire autant du coup je suis ravie qu'il soit arrivé chez toi et t'ait plu !
Par Lola01 le Vendredi 19 août 2011
Peux tu m'expliquer la fin, je l'ai lu mais n'est pas compris ce que deviens Iris ? :(
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/3047499

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"C'est presque tout que de savoir lire." Alain

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast