Lundi 21 juin 2010

http://bouquins.cowblog.fr/images/livres/BrokebackMountain.jpgQuatrième de couverture : Brokeback Mountain : un bout de terre sauvage, hors du temps, dans les plaines du Wyoming. Ennis del Mar et Jack Twist, cow-boys, nomades du désert américain, saisonniers des ranchs, n'ont pas vingt ans. Ils se croisent le temps d'un été. La rencontre est fulgurante. Ni le temps, ni l'espace, ni les non-dits, ni la société n'auront raison de cet amour - que seule la mort brisera.

Le récit déchirant d'une passion, au cœur des grands espaces américains, ces somptueuses solitudes dont Annie Proulx est sans conteste l'écrivain le plus inspiré dans la littérature américaine contemporaine. Pour Ang Lee, réalisateur du film adapté du livre, Le secret de Brokeback Mountain qui a obtenu le Lion d'or 2005 à la Mostra de Venise, c'est "une grande histoire d'amour épique qui représente le rêve d'une complicité totale et honnête avec une autre personne".

Mon avis :  l'écriture de l'auteur est à l'image de l'amour entre Jack et Ennis : simple et brutal. Ma grand-mère, qui m'a prêté ce livre, m'a dit avoir été choquée par certaines scènes de sexe... elle est bien impressionnable, je m'imaginais du coup une simple histoire d'amour charnel entre deux hommes, sans sentiments... tandis que la quatrième de couverture laisse entendre au contraire qu'il s'agit d'une idylle super-romantique ("un amour que seul la mort brisera, le récit déchirant d'une passion", ces expressions empreintes d'un lyrisme exacerbé me faisaient un peu peur/fuir - j'aime bien les histoires d'amour mais pas trop niais quand même).

Et en fait, ce n'est ni l'un ni l'autre : ni une histoire de cul, ni un Roméo et Juliette gay, et tant mieux : c'est plutôt un compromis entre deux extrêmes, et j'ai trouvé cette histoire belle et plutôt réaliste. Il s'agit d'une nouvelle de 89 pages (avec une grande police), contrairement à ce que ma grand-mère disait les "scènes de sexe" (je mets entre guillemets tant j'ai du mal à les appeler ainsi) ne m'ont pas semblé vulgaires, et elles sont trop courtes pour être vraiment considérées comme des descriptions obscènes (remarquez, après avoir lu des bouquins comme La Pianiste il en faut peut-être un peu plus pour me choquer maintenant), je pense que ma grand-mère a surtout été heurtée car elle n'a pas l'habitude de trouver des scènes homsexuelles dans ses livres (elle devrait s'y faire). Ces scènes me semblent d'ailleurs nécessaires pour comprendre la nature de la relation qui unit les deux hommes. Ces deux-là s'aiment sans se le dire, on n'a pas de déclaration d'amour traditionnelle, on ignore leurs pensées, mais leurs actes parlent pour eux. Comme je l'ai déjà dit, leur amour, leur vie tout entière est brutale, cependant leurs gestes sont plein de sens, et je pense qu'ici les non-dits peuvent marquer le lecteur plus fortement que si on avait eu droit à une analyse de leurs sentiments  (la fin avec l'histoire des deux chemises m'a fait un pincement au cœur....)

Minou (c'est ainsi que tout le monde appelle ma grand-mère) a vu le film (ce qui n'est pas mon cas), et l'a beaucoup aimé, ce qui me laisse espérer que je l'aimerai aussi. Peut-être que je le regarderai avec elle. Le cadre dans le livre fait rêver, il a son importance, car cette nature immense et belle est à la fois ce qui fascine les deux hommes, ce qui leur permet de se rencontrer, mais aussi ce qui les sépare (toute leur vie ils vont travailler loin l'un de l'autre), j'ai hâte de voir ce que cela donnera en images. Comme la plume d'Annie Proulx m'a plu, j'aimerais aussi un jour lire le recueil dont est extraite cette nouvelle, Les pieds dans la boue.
Par cristaux-de-verre le Lundi 21 juin 2010
J'ai vu le film il y a quelques années et je me souviens l'avoir beaucoup apprécié. En revanche, et ce à ma grande honte, je ne savais pas qu'il était tiré d'un livre... Je note le nom, histoire de remédier à cette impasse "livresque".
Par B0uille le Lundi 21 juin 2010
Tiens, je n'ai ni vu ni lu, mais je note dans un coin de ma tête de faire les deux, pourquoi pas =). Ca a l'air d'être une chouette histoire.
Par Akkantha le Lundi 21 juin 2010
J'ai aussi seulement vu le film, et l'ai énormément aimé. D'après ce que tu dis dans l'article sur le livre, le film semble bien rendre compte de l'atmosphère, de leur relation, j'pense qu'il est assez fidèle (à toi de nous le dire :p)
Et idem, l'histoire des chemises (présente aussi dans le film), ça m'a fait une boule dans la gorge.
Par Lexounet le Lundi 21 juin 2010
J'ai voulu le lire à un certain moment mais je l'avais zappé. il faudra que je m'y mette car le sujet n'est pas des plus courants et encore moins dans ce contexte très "viril".
Par lemonde-dans-leslivres le Lundi 21 juin 2010
Je ne savais pas non plus que c'était tiré d'un livre!!
Si je le trouve, je me lirai, parce que j'ai vraiment adoré le film. J'ai été plus émue par cette passion entre deux hommes que par maintes romances ordinaires. Je n'ai qu'un mot à dire : MAGNIFIQUE! (en film du moins^^, sinon, j'en crois MeL!
Par clem le Mardi 22 juin 2010
Je n'ai pas lu le livre, quoique ta critique m'en aie donné l'envie, en revanche j'ai vu le film. J'ai adoré, c'est émouvant et beau. Je crois que mon canapé n'a toujours pas séché du torrent de larmes que ce film m'a tiré :D
Par Neeria le Samedi 26 juin 2010
J'ai vu le film, j'ai vraiment beaucoup aimé, il m'a marqué.
Je compte lire ce livre dès que je peux ^^.
Par biblio-teck le Dimanche 27 juin 2010
Un film très fort. Exactement comme tu dis pour le livre : ni à l'eau de rose, ni trop cru. A l'image de la vie en fait :)
Par 100choses le Samedi 3 juillet 2010
Le film et le livre sont dans ma wish-list. J'ai très envie de découvrir cette histoire dont j'ai entendu/lu beaucoup de bien.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/3010646

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot..." Honoré de Balzac

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast