Dimanche 24 janvier 2010

http://bouquins.cowblog.fr/images/livres/baguetteschinoises.jpgChallenge ABC 2010, 3ème livre lu ♦

Quatrième de couverture : "Je vais leur montrer, moi, à tous ces villageois, qui est une baguette et qui est une poutre ! " C'est ce cri qui a donné envie à Xinran d'écrire cette histoire. Celle, lumineuse, chaleureuse, émouvante, de trois sœurs qui décident de fuir leur campagne et le mépris des autres, pour chercher fortune dans la grande ville. Sœurs Trois, Cinq et Six n'ont guère fait d'études, mais il y a une chose qu'on leur a apprise : leur mère est une ratée car elle n'a pas enfanté de fils, et elles-mêmes ne méritent qu'un numéro pour prénom. Les femmes, leur répète leur père, sont comme des baguettes : utilitaires et jetables. Les hommes, eux, sont les poutres solides qui soutiennent le toit d'une maison. Mais quand les trois sœurs quittent leur foyer pour chercher du travail à Nankin, leurs yeux s'ouvrent sur un monde totalement nouveau : les buildings et les livres, le trafic automobile, la liberté de mœurs et la sophistication des habitants... Trois, Cinq et Six vont faire la preuve de leur détermination et de leurs talents, et quand l'argent va arriver au village, leur père sera bien obligé de réviser sa vision du monde. C'est du cœur de la Chine que nous parle Xinran. De ces femmes qui luttent pour conquérir une place au soleil. De Nankin, sa ville natale, dont elle nous fait voir les vieilles douves ombragées de saules, savourer les plaisirs culinaires et la langue truculente de ses habitants. Et d'un pays, une Chine que nous découvrons par les yeux vifs et ingénus des trois sœurs, et qui nous étonne et nous passionne car nous ne l'avions jamais vue ainsi.

Mon avis : une très bonne surprise ! Et pourtant, j'ai eu assez de mal à entrer dans cette histoire au début, le style me paraissait un peu simple, et les trois héroïnes un peu trop naïves, du moins leur façon de parler, certaines tournures de phrase m'ont donnée cette impression. Mais peu à peu, je me suis vraiment attachée aux personnages : chacune de ces trois sœurs a vraiment une personnalité bien à elle, l'alternance entre les récits qui concernent chacune d'entre elles est fluide, tout s'enchaîne très bien, et ce roman nous montre bien plus de trois points de vue ! Nous lisons les pensées, les ambitions des trois sœurs, leurs différentes visions du monde, des relations hommes-femmes, mais l'auteur intègre aussi de façon habile l'histoire de leur entourage, famille, amis... à travers ce roman nous allons donc à la rencontre de nombreux personnages, qui nous livrent autant de visions diverses du monde, et ce livre nous montre bien à quelles points les mentalités peuvent être différentes selon le sexe, l'âge, le pays mais aussi les régions, et enfin selon la personnalité de chacun !

Le combat que mènent ces trois sœurs est émouvant, j'ai surtout été passionnée par ce roman à partir du moment où on sent qu'elles s'interrogent de façon plus profonde sur ce qu'elles vivent, qu'elles remettent en question les idées qu'on leur a mis dans le crâne depuis toujours, tout en interrogeant aussi la manière de vivre plus "moderne" et "occidentale" en quelque sorte des citadins. Tout en soutenant de tout son cœur leur désir de liberté, on sent bien aussi que l'auteur n'a pas voulu donner de leçon, ni imposer son opinion, elle nous conte l'histoire de ses personnages en simple confidente et conteuse sans chercher à nous imposer sa propre vision des choses, à nous de réfléchir à tout ça... les descriptions du mode de vie chinois (ou plutôt des modes de vie, car on se rend bien compte que tout est très complexe !) m'ont fortement intéressée, et me donnent envie d'en savoir plus sur cette culture si éloignée de la nôtre par certains aspects. Ce roman nous livre vraiment une vision de l'intérieur de la Chine, pleine d'humanité mais sans dramatisation excessive, et j'ai eu un coup de cœur pour le personnage de Six.
Par Exlibris le Dimanche 24 janvier 2010
Tiens, ca pourrait remplacer ma lettre X du Challenge ABC 2010.. J'avais choisi Xue Can avec Dialogues en paradis, mais parait-il qu'il n'est plus éditer, je ne le trouve dans aucune librairie, ni à la fnac.. ni aucune bibliothèque de tout paris.. Dommage. Mais ton article m'a alléché :)
Par Raison-et-sentiments le Dimanche 24 janvier 2010
Je l'ai acheté pour mon challenge abc 2009 mais je ne l'ai pas encore, j'ai encore deux-trois mois pour le terminer, mais tu me donne envie ^^
Par B0uille le Dimanche 24 janvier 2010
J'ai beaucoup entendu parler de ce livre, je pense que je vais le noter dans un coin de ma tête, pour quand j'aurai le temps ( fiou c'est pas tout de suite =) )
Par Lisalor le Dimanche 24 janvier 2010
J'ai adoré Funerailles celestes pour moi c'est mon livre de chevet et j'ai baguettes chinoises dans ma PAL. D'ailleurs tu m'as donné envie de le lire je vais le mettre sur le dessus de ma PAL.
J'adore Xinran.
Par Dame-Meli le Dimanche 24 janvier 2010
Ah ! ça pourrait me servir pour mon challenge 2009 ou 2010 ! Je note ! Merci beaucoup ! ^^
Bises !

Meli
Par MeL le Dimanche 24 janvier 2010
Funérailles célestes, jolis titre, je pense que je vais me renseigner sur le reste de la bibliographie de cet auteur ! On m'a aussi parlé de Chinoises.
Par Véro le Dimanche 24 janvier 2010
Ca me fait plaisir de lire cette bonne critique car comme toi, je l'ai choisi pour la lettre X du challenge ABC !
Par joey7lindley le Dimanche 24 janvier 2010
Ah ben ça c'est un bel avis positif et, ça m'arrange parce que, du coup, je vais sûrement en faire la lettre "X" de mon challenge ABC 2010!^^ Merci beaucoup!
Par Anneso le Dimanche 24 janvier 2010
je note, un auteur en X peut tjs servir ^^
Par chocolaaatee le Vendredi 29 janvier 2010
Je fais le challenge ABC aussi, que d'ailleurs j'ai connu par ton blog =)
Je n'ai rien pour la lettre X, je vais te piquer le truc et mettre celui-ci !
Par Livraison le Samedi 13 février 2010
Pas de Challenge ABC chez nous, mais ta critique donne envie de découvrir cet auteur... d'autant que j'ai envie de lire des livres d'auteurs chinois ("La montagne de l'âme", notamment, est sur ma PAL).
Par Pikachu (livraddict) le Mardi 23 février 2010
Ce livre me paraît intéressant. Ce qui m'étonne, c'est le fait qu'elles soient sœurs. En effet, avec la politique de l'enfant unique, c'est devenu assez rare. Après tout, si elles sont originaires de la campagne, c'est plausible, ou même si l'histoire n'est pas récente...
Ayant passé quelques mois en Chine, je pense que je lirai ce livre un jour, pour avoir un regard plus approfondi sur la jeunesse féminine des campagnes.
Merci pour cette découverte ^^
Par Luocine le Samedi 13 mars 2010
j'ai mis un lien vers votre blog car je suis moins positive que vous pour ce livre
amicalement
Luocine
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://bouquins.cowblog.fr/trackback/2957820

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

"Pour savoir écrire, il faut avoir lu, et pour savoir lire, il faut savoir vivre.", Guy Debord

Un livre au hasard

Il ne se passait rien...
Créer un podcast